— Bien-être
Essayez autre chose !
Comment perdre du poids en une semaine chrono
Comment perdre du poids en une semaine chrono

Bah alors ? Vous pensiez vraiment qu'on allait vous livrer un article premier degré à base de "conseils" régime ? JAMAIS. Personne ne devrait s'infliger ça. Si on met le sujet sur la table, c'est parce qu'en lisant des témoignages d’anciennes top modèles, on s’est rendu compte qu’on nous mentait pas mal sur leur hygiène de vie "parfaite", à base de workout pensé au millimètre et d'alimentation digne d’un livre de nutrition (spoiler : on ne shamera personne ici).

Être mannequin, ça implique un rythme de vie assez particulier, qui passe d’enchaînements de défilés pendant les fashion weeks, à castings à rallonge en attendant le prochain contrat. Dans les médias et sur les réseaux sociaux, les tops nous vantent souvent leurs trains de vie "parfaits" pour entretenir leur body (et principal outil de travail). Et ça, ça nous fait souvent pas mal culpabiliser à base de "ok elle mange des épinards et du cabillaud alors que moi j'ai mangé des pâtes, je peux m'en prendre qu'à mois même si je fais pas un 36".

C'est en lisant des témoignages de mannequins qu'on a capté que la réalité est parfois tout autre, et que certaines vont jusqu’à mentir aux médias pour ne pas décrédibiliser leurs agences. C’est le cas notamment de l’ancienne top Carré Otis, qui avait l’habitude de raconter en interview qu’elle faisait du sport 3 fois par semaine et que son alimentation était pensée au carré (genre poulet et légumes le midi, poisson et salade le soir). Or, elle a révélé que tout était faux. Durant certaines périodes de sa vie, elle faisait de l’exercice deux fois par jour (bravo pour la déter cependant) et se nourrissait uniquement de… 4 à 6 tasses de café par jour sur leur lit de dizaines de clopes pour stopper la sensation de faim (on est tombé des nues). Conséquence ? Des ongles et des dents jaunes (merci Photoshop de cacher ça), qui arrivaient même au point de se déchausser, et une fatigue intense (TRÈS intense). Elle raconte qu'elle "était terrifiée de la moindre calorie en trop" (super pour le moral aussi...). La pauvre.

Ça nous a fait penser à un autre régime de mannequin bien flippant et très problématiques (posons les mots) : celui de ✨Victoria’s Secret✨. Les Anges, comme se faisait appeler le gang de meufs qui défilaient pour ce show (qui heureusement n'existe plus car la marque a arrêté ses défilés) consultaient un "nutritionniste" qui leur prescrivait un régime plus qu'horrible à base de shakers de protéines à boire pendant 10 jours avant le défilé. En gros, elles ne consommaient plus que du liquide et faisaient beaucoup (genre vraiment beaucoup) de sport pour être les plus minces possible le jour du défilé.

Ce qu'on retient de tout ça ? Le goal qu'on nous vend est inatteignable de manière saine à part si on est de nature très mince (voire maigre). Donc go manger ce que l’on veut, et surtout écouter notre corps pour être bien avec nous-même, même si on sait que ce n’est pas facile et que nous n’avons pas toustes un rapport "idéal" à la nourriture. Le tout, c’est de se demander si on se sent bien comme ça, et d’en parler si ça ne va pas.

Crédits photos : Pexels / Andres Ayrton / SHVETS production

Être mannequin, ça implique un rythme de vie assez particulier, qui passe d’enchaînements de défilés pendant les fashion weeks, à castings à rallonge en attendant le prochain contrat. Dans les médias et sur les réseaux sociaux, les tops nous vantent souvent leurs trains de vie "parfaits" pour entretenir leur body (et principal outil de travail). Et ça, ça nous fait souvent pas mal culpabiliser à base de "ok elle mange des épinards et du cabillaud alors que moi j'ai mangé des pâtes, je peux m'en prendre qu'à mois même si je fais pas un 36".

C'est en lisant des témoignages de mannequins qu'on a capté que la réalité est parfois tout autre, et que certaines vont jusqu’à mentir aux médias pour ne pas décrédibiliser leurs agences. C’est le cas notamment de l’ancienne top Carré Otis, qui avait l’habitude de raconter en interview qu’elle faisait du sport 3 fois par semaine et que son alimentation était pensée au carré (genre poulet et légumes le midi, poisson et salade le soir). Or, elle a révélé que tout était faux. Durant certaines périodes de sa vie, elle faisait de l’exercice deux fois par jour (bravo pour la déter cependant) et se nourrissait uniquement de… 4 à 6 tasses de café par jour sur leur lit de dizaines de clopes pour stopper la sensation de faim (on est tombé des nues). Conséquence ? Des ongles et des dents jaunes (merci Photoshop de cacher ça), qui arrivaient même au point de se déchausser, et une fatigue intense (TRÈS intense). Elle raconte qu'elle "était terrifiée de la moindre calorie en trop" (super pour le moral aussi...). La pauvre.

Ça nous a fait penser à un autre régime de mannequin bien flippant et très problématiques (posons les mots) : celui de ✨Victoria’s Secret✨. Les Anges, comme se faisait appeler le gang de meufs qui défilaient pour ce show (qui heureusement n'existe plus car la marque a arrêté ses défilés) consultaient un "nutritionniste" qui leur prescrivait un régime plus qu'horrible à base de shakers de protéines à boire pendant 10 jours avant le défilé. En gros, elles ne consommaient plus que du liquide et faisaient beaucoup (genre vraiment beaucoup) de sport pour être les plus minces possible le jour du défilé.

Ce qu'on retient de tout ça ? Le goal qu'on nous vend est inatteignable de manière saine à part si on est de nature très mince (voire maigre). Donc go manger ce que l’on veut, et surtout écouter notre corps pour être bien avec nous-même, même si on sait que ce n’est pas facile et que nous n’avons pas toustes un rapport "idéal" à la nourriture. Le tout, c’est de se demander si on se sent bien comme ça, et d’en parler si ça ne va pas.

Crédits photos : Pexels / Andres Ayrton / SHVETS production

flèche up
Nos derniers articles
Bien-être
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.

*Champs obligatoires

Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.