— Bien-être
Essayez autre chose !
Les tips de piscine
Les tips de piscine

Isabelle Adjani était un peu saoulée de toucher le fond de la piscine. Nous ça nous fait plutôt kiffer. Ce qu'on veut éviter en revanche, c'est de toucher le fond à base d'yeux qui piquent et de crinière en ruine en sortant de la piscine (chacun ses problèmes hein).

Choisir le bon bonnet de bain

Choose your fighter :

  • Si vous voulez protéger au max vos cheveux de l'eau chlorée, il vous faut un bonnet en latex ou en silicone. Problème : ça peut être hyper compliqué de faire rentrer une longue tignasse dans un bonnet en latex (remember les cours de piscine en 6ème), préférez donc le silicone (qui peut être un peu facile à déchirer en cas de passage de tignasse récalcitrante, mais plus simple à enfiler que son collègue).

  • Si au contraire vous ne voulez pas galérer, préférez un bonnet en tissu genre lycra, qui laissera passer bien plus d'humidité mais qui sera aussi beaucoup plus simple à mettre.

  • Et si vous cherchez le best of both worlds, on vous conseille le bonnet mi-tissu mi-silicone, qui est plus étanche et assure une meilleure tenue qu'un bonnet en tissu et plus facile à enfiler qu'un bonnet full latex ou silicone.

Eviter les yeux rouges

L'eau de la piscine, le chlore, l'environnement... Tout ça, ça peut faire rougir les yeux. Pour éviter de ressembler à un lapin russe, essayez de nager avec des lunettes. Même si elles ne sont pas étanches à 100%, elle empêchent le chlore de rentrer en contact avec vos mirettes. Ensuite, une fois vos longueurs terminées, pensez à rincer vos yeux avec du sérum physiologique pour les "nettoyer". Si jamais vous avez le choix, préférez une piscine au sel qui limite les yeux rouges et les diverses gratouilles causées par le chlore. Et si vous ne voulez pas avoir l'air de sortir d'un atelier roulage et fumage de joint, vous pouvez déposer quelques unes de ces gouttes bleues Innoxa dans vos yeux en sortant de la piscine pour dégager les rougeurs fissa.

Protéger sa peau et sa crinière du chlore

La seule solution ? La douche en sortant de la piscine (évitez de laisser mariner le chlore sur vos cheveux, surtout s'ils sont colorés ou traités chimiquement, ils ne vont pas du tout aimer) et une blinde d'hydratation (allez-y joyeux sur la crème pour le corps, le visage et les masques cheveux). Si vous craignez pour votre chevelure, tartinez-la d'huile protectrice avant de la glisser sous votre bonnet (et n'oubliez pas de bien laver le bonnet après pour éviter de vous retrouver avec une vinaigrette sur les racines à la prochaine séance).

Ne pas mourir de faim

La piscine, ça creuse. Nous on ressort toujours avec un trou dans l'estomac qui crie burger, pizza, pâtes et gâteaux. Pour éviter de vous ruer sur le premier McDo en sortant de l'eau, préparez-vous un petit mélange noix, graines et chocolat à grignoter juste après le vestiaire en suivant cette très bonne recette.

Crédits photos : Pexels / Andrea Piacquadio / Tirachard Kumtanom

Choisir le bon bonnet de bain

Choose your fighter :

  • Si vous voulez protéger au max vos cheveux de l'eau chlorée, il vous faut un bonnet en latex ou en silicone. Problème : ça peut être hyper compliqué de faire rentrer une longue tignasse dans un bonnet en latex (remember les cours de piscine en 6ème), préférez donc le silicone (qui peut être un peu facile à déchirer en cas de passage de tignasse récalcitrante, mais plus simple à enfiler que son collègue).

  • Si au contraire vous ne voulez pas galérer, préférez un bonnet en tissu genre lycra, qui laissera passer bien plus d'humidité mais qui sera aussi beaucoup plus simple à mettre.

  • Et si vous cherchez le best of both worlds, on vous conseille le bonnet mi-tissu mi-silicone, qui est plus étanche et assure une meilleure tenue qu'un bonnet en tissu et plus facile à enfiler qu'un bonnet full latex ou silicone.

Eviter les yeux rouges

L'eau de la piscine, le chlore, l'environnement... Tout ça, ça peut faire rougir les yeux. Pour éviter de ressembler à un lapin russe, essayez de nager avec des lunettes. Même si elles ne sont pas étanches à 100%, elle empêchent le chlore de rentrer en contact avec vos mirettes. Ensuite, une fois vos longueurs terminées, pensez à rincer vos yeux avec du sérum physiologique pour les "nettoyer". Si jamais vous avez le choix, préférez une piscine au sel qui limite les yeux rouges et les diverses gratouilles causées par le chlore. Et si vous ne voulez pas avoir l'air de sortir d'un atelier roulage et fumage de joint, vous pouvez déposer quelques unes de ces gouttes bleues Innoxa dans vos yeux en sortant de la piscine pour dégager les rougeurs fissa.

Protéger sa peau et sa crinière du chlore

La seule solution ? La douche en sortant de la piscine (évitez de laisser mariner le chlore sur vos cheveux, surtout s'ils sont colorés ou traités chimiquement, ils ne vont pas du tout aimer) et une blinde d'hydratation (allez-y joyeux sur la crème pour le corps, le visage et les masques cheveux). Si vous craignez pour votre chevelure, tartinez-la d'huile protectrice avant de la glisser sous votre bonnet (et n'oubliez pas de bien laver le bonnet après pour éviter de vous retrouver avec une vinaigrette sur les racines à la prochaine séance).

Ne pas mourir de faim

La piscine, ça creuse. Nous on ressort toujours avec un trou dans l'estomac qui crie burger, pizza, pâtes et gâteaux. Pour éviter de vous ruer sur le premier McDo en sortant de l'eau, préparez-vous un petit mélange noix, graines et chocolat à grignoter juste après le vestiaire en suivant cette très bonne recette.

Crédits photos : Pexels / Andrea Piacquadio / Tirachard Kumtanom

flèche up
Nos derniers articles
Bien-être
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.

*Champs obligatoires

Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.