— Cheveux
Essayez autre chose !
Faire pousser sa crinière plus vite
Faire pousser sa crinière plus vite

Vous avez l'impression que votre longueur stagne ? Comme impossible n'est pas Boldie, on a trouvé des petits trucs pour redémarrer la machine.

Checkez vos pointes

Et oui. Même si ça peut paraître contre-productif, mater ses longueurs quand on veut que ça pousse aux racines est primordial. Parce que si vos longueurs sont blindées de fourches (quand vos cheveux se dédoublent aux pointes) et que celles-ci remontent, vous pouvez dire adieu à votre chevelure de Raiponce. Et si en plus vos cheveux se cassent aux pointes, vous aurez vraiment l'impression qu'ils ne poussent pas (la casse, ce sont les petits bouts de pointes beaucoup plus courts que votre longueur que vous retrouvez parfois par terre, en mode bye on quitte le navire).

Le seul moyen de stopper ça ? Couper quand ça commence à s'abîmer. Et ne pas chercher à recoller les morceaux entre les deux parties du cheveux fourchu, comme l'histoire entre Sofiane et Nabilla des Anges, c'est mort et enterré.

Massez votre tête

Vous voyez les massages de crâne que le coiffeur vous fait dans le bac à shampooing. C'est incroyable hein ? Ben vous pouvez vous faire la même chez vous (avant de vous laver les cheveux parce que ça excite pas mal les glandes sébacées et bonjour le gras après). Le top ? Un mélange d'huile jojoba, ricin, avocat, ou si vous n'avez pas de ça sous la main, le sébum déjà présent sur votre tête qui fera très bien le job.

En massant du bout des doigts avec des mouvements circulaires, on active la circulation sanguine et on irrigue le bulbe capillaire, qui nous le rend bien en nous filant des beaux cheveux. Business is business.

Mangez bien

Mangez suffisamment, ne vous restreignez pas, mangez des légumes, faites le plein de vitamine B et buvez de l'eau. Plein d'eau. Ça peut paraitre random comme conseil, mais c'est la base de pas mal de choses.

Crédits photos : Pexels / Anna Shvets / Ivan Samkov

Checkez vos pointes

Et oui. Même si ça peut paraître contre-productif, mater ses longueurs quand on veut que ça pousse aux racines est primordial. Parce que si vos longueurs sont blindées de fourches (quand vos cheveux se dédoublent aux pointes) et que celles-ci remontent, vous pouvez dire adieu à votre chevelure de Raiponce. Et si en plus vos cheveux se cassent aux pointes, vous aurez vraiment l'impression qu'ils ne poussent pas (la casse, ce sont les petits bouts de pointes beaucoup plus courts que votre longueur que vous retrouvez parfois par terre, en mode bye on quitte le navire).

Le seul moyen de stopper ça ? Couper quand ça commence à s'abîmer. Et ne pas chercher à recoller les morceaux entre les deux parties du cheveux fourchu, comme l'histoire entre Sofiane et Nabilla des Anges, c'est mort et enterré.

Massez votre tête

Vous voyez les massages de crâne que le coiffeur vous fait dans le bac à shampooing. C'est incroyable hein ? Ben vous pouvez vous faire la même chez vous (avant de vous laver les cheveux parce que ça excite pas mal les glandes sébacées et bonjour le gras après). Le top ? Un mélange d'huile jojoba, ricin, avocat, ou si vous n'avez pas de ça sous la main, le sébum déjà présent sur votre tête qui fera très bien le job.

En massant du bout des doigts avec des mouvements circulaires, on active la circulation sanguine et on irrigue le bulbe capillaire, qui nous le rend bien en nous filant des beaux cheveux. Business is business.

Mangez bien

Mangez suffisamment, ne vous restreignez pas, mangez des légumes, faites le plein de vitamine B et buvez de l'eau. Plein d'eau. Ça peut paraitre random comme conseil, mais c'est la base de pas mal de choses.

Crédits photos : Pexels / Anna Shvets / Ivan Samkov
flèche up
Nos derniers articles
Cheveux
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.

*Champs obligatoires

Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.