— Corps
Essayez autre chose !
Les 6 commandements de la crème solaire
Les 6 commandements de la crème solaire

Si vous ne deviez lire qu'un article avant d'aller vous dorer la pilule, c'est bien celui-là.

1. La 50+ est votre meilleure pote

En vrai, utilisez un SPF 30 minimum. Le reste ne sert pas à grand chose tant il protège peu la peau. Depuis 2006, le terme "écran total" n'existe plus (parce qu'une crème ne pourra jamais faire barrière à 100% des UV), il a été remplacé par "50+", qui regroupe les indices supérieurs à 50. Veillez bien à ce que votre crème protège contre les UVA ET les UVB (normalement elles le font plus ou moins toutes, mais on n'est jamais trop prudentes). Les UVA accélèrent le vieillissement de la peau, tandis que les UVB nous font cramer (et ces deux fourbasses contribuent tous les deux aux cancers de la peau).

Pour mieux comprendre ce que ça veut dire, sachez que 30 ou 50 sont des indices de protection. Un indice 30 signifie qu'il faudra 300 minutes pour choper un coup de soleil qu'on aurait attrapé en 10 minutes sans aucune protection (oui, c'est technique). Et pas la peine de vous faire des noeuds au cerveau pour savoir quand remettre de la crème, c'est toutes les heures dans le meilleur des cas, et toutes les deux heures grand max (surtout si vous êtes allé·e vous baigner ou que vous vous êtes frotté·e avec votre serviette, là c'est tartinade direct).

2. La quantité compte

Pour tout le corps + le visage, il faut environ 6 cuillères à café de crème solaire pour une personne de taille moyenne. Donc imaginez que vous êtes un bout de baguette grillée, que la crème solaire, c'est de la pâte à tartiner et que vous êtes en train de préparer votre meilleur goûter.

3. Gaffe aux nuages

Vous connaissez l'histoire de la meuf qui s'est baladée sur une plage bretonne par temps couvert avec zéro crème solaire et qui est rentrée chez elle rouge comme un homard ? Ben nous on la connait bien et on n'a pas envie de la revivre. Les nuages arrêtent autant les UV qu'un panneau "stop" arrête un enfant qui ne sait pas lire.

4. Mettez votre crème AVANT de vous exposer

Précisément minimum 20 minutes avant d'aller lézarder si vous utilisez un filtre chimique. Il faut au moins ce temps-là pour qu'il s'active. Si vous êtes plutôt tête en l'air, on vous conseille d'utiliser des filtres minéraux, qui sont effectifs dès l'application.

5. N'oubliez aucune zone

Le mieux pour ne pas vous retrouver avec un coup de soleil entre les seins (à l'endroit de l'ouverture trop mimi de votre nouveau maillot par exemple), c'est de vous tartiner à poil chez vous avant de vous rendre sur votre lieu d'exposition. Là, vous serez sûr·e de n'oublier aucun endroit (et c'est quand même plus sympa de se tartiner les fesses chez soi que devant 50 paires d'yeux).

6. Checkez la date de péremption

Une crème solaire, ça se conserve un an max. Si vous avez un doute, rachetez-en une. Elle risque d'être beaucoup moins efficace et/ou de vous filer des allergies.

Crédits photos : Pexels / RF._.studio / Armin Rimoldi

1. La 50+ est votre meilleure pote

En vrai, utilisez un SPF 30 minimum. Le reste ne sert pas à grand chose tant il protège peu la peau. Depuis 2006, le terme "écran total" n'existe plus (parce qu'une crème ne pourra jamais faire barrière à 100% des UV), il a été remplacé par "50+", qui regroupe les indices supérieurs à 50. Veillez bien à ce que votre crème protège contre les UVA ET les UVB (normalement elles le font plus ou moins toutes, mais on n'est jamais trop prudentes). Les UVA accélèrent le vieillissement de la peau, tandis que les UVB nous font cramer (et ces deux fourbasses contribuent tous les deux aux cancers de la peau).

Pour mieux comprendre ce que ça veut dire, sachez que 30 ou 50 sont des indices de protection. Un indice 30 signifie qu'il faudra 300 minutes pour choper un coup de soleil qu'on aurait attrapé en 10 minutes sans aucune protection (oui, c'est technique). Et pas la peine de vous faire des noeuds au cerveau pour savoir quand remettre de la crème, c'est toutes les heures dans le meilleur des cas, et toutes les deux heures grand max (surtout si vous êtes allé·e vous baigner ou que vous vous êtes frotté·e avec votre serviette, là c'est tartinade direct).

2. La quantité compte

Pour tout le corps + le visage, il faut environ 6 cuillères à café de crème solaire pour une personne de taille moyenne. Donc imaginez que vous êtes un bout de baguette grillée, que la crème solaire, c'est de la pâte à tartiner et que vous êtes en train de préparer votre meilleur goûter.

3. Gaffe aux nuages

Vous connaissez l'histoire de la meuf qui s'est baladée sur une plage bretonne par temps couvert avec zéro crème solaire et qui est rentrée chez elle rouge comme un homard ? Ben nous on la connait bien et on n'a pas envie de la revivre. Les nuages arrêtent autant les UV qu'un panneau "stop" arrête un enfant qui ne sait pas lire.

4. Mettez votre crème AVANT de vous exposer

Précisément minimum 20 minutes avant d'aller lézarder si vous utilisez un filtre chimique. Il faut au moins ce temps-là pour qu'il s'active. Si vous êtes plutôt tête en l'air, on vous conseille d'utiliser des filtres minéraux, qui sont effectifs dès l'application.

5. N'oubliez aucune zone

Le mieux pour ne pas vous retrouver avec un coup de soleil entre les seins (à l'endroit de l'ouverture trop mimi de votre nouveau maillot par exemple), c'est de vous tartiner à poil chez vous avant de vous rendre sur votre lieu d'exposition. Là, vous serez sûr·e de n'oublier aucun endroit (et c'est quand même plus sympa de se tartiner les fesses chez soi que devant 50 paires d'yeux).

6. Checkez la date de péremption

Une crème solaire, ça se conserve un an max. Si vous avez un doute, rachetez-en une. Elle risque d'être beaucoup moins efficace et/ou de vous filer des allergies.

Crédits photos : Pexels / RF._.studio / Armin Rimoldi

flèche up
Nos derniers articles
Corps
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.

*Champs obligatoires

Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.