— Corps
Essayez autre chose !
Les choses à savoir avant un piercing au nombril
Les choses à savoir avant un piercing au nombril

Vous voulez réveiller la Britney qui sommeille en vous ? Faire ressurgir les années 2000 jusque dans votre chair ? Faire câbler votre mère parce que "les piercings au nombril c’est vulgaire" ? Pouvoir mettre votre meilleur outfit sexy nini à base de jean taille basse et de string qui dépasse ? Suivez le guide.

Pendant les années 2000 vous vous émerveilliez devant le nouveau piercing de votre grande cousine, mais manque de bol vous aviez 7 ans, snif. Vous disiez alors à votre mère "moi aussi j’en aurai un quand je serai grande" mais quand vous avez vu sa tête vous avez tout de suite compris que c’était une très mauvaise idée. Par chance nous sommes en 2022, le style Y2K à nouveau hype et la petite fille que vous étiez peut enfin prendre sa revanche. Mais avant de prendre rdv, on vous propose quelques conseils pour que votre Xtina look ne se transforme pas en infection généralisée (ce serait dommage quand même).

Conseil n°1 Vérifiez que votre nombril est compatible avec le piercing. Les nombrils qui "sortent" ne peuvent malheureusement pas accueillir de piercing.

Conseil n°2 Il est préférable de réaliser votre piercing au début de l’hiver pour éviter de se baigner avec (sauf si vous avez prévu d’aller au Bahamas à Noël). Et avec un peu de chance, l’été d’après votre piercing sera cicatrisé et vous pourrez taper votre meilleure course au bord de l’eau à la Alerte à Malibu.

Conseil n°3 Lorsque vous vous rendez au studio, prévoyez un bas peu serré ou taille basse pour ne pas compresser votre nouveau bijou. Préférez aussi un haut en coton pour ne pas irriter votre peau sensibilisée. Et SURTOUT, ne mettez pas de collant (c’est ce qu’on avait fait et c’était vraiment la pire idée au monde).

Bon ça y est, c’est votre tour et le stress commence à monter. Là vous vous dites "finalement Maman avait peut-être raison", mais l’âme de Britney vous hante et vous ne pouvez plus revenir en arrière : c’est parti. Clac. Aïe. "Ah mais ça faisait pas si mal en vrai"... bon on ne va pas vous mentir, entre les personnes qui vous disent "Roh ça va j’ai rien senti" ou “Je me suis évanouie tellement ça fait mal”, la vérité c’est surtout qu’on a tous·tes une sensibilité différente à la douleur.

C’est bon, Lindsay Lohan a pris possession de vous, votre piercing est là, enfin ! Mais avant de vous pavaner avec, nous avons d’autres conseils pour éviter le drame.

Conseil n°4 Le soir de votre piercing, ne touchez à rien, laissez-le tranquille. Votre peau a été très sensibilisée et a besoin de temps pour accepter son nouveau colocataire. Essayez aussi de ne pas dormir sur le ventre pour ne pas écraser votre bijou, et avec un pyjama en coton pour éviter les allergies (le coton c’est la vie).

Conseil n°5 Suivez un protocole de soin avec attention car le nombril fait partie des zones les plus sales du corps (chaud, potentiellement humide et très douillet pour les bactéries), ce qui décuple les risques d’infection. Ne vous inquiétez pas, ça reste rare mais plus vous ferez attention, plus la cicatrisation sera rapide. On oublie pas le mantra : un soin de votre piercing effectué = un soutien à #freebritney en plus.

Voici le protocole idéal à suivre matin et/ou soir pour prendre soin de votre piercing jusqu’à complète cicatrisation :

Sous la douche : nettoyage de la zone piercée avec un savon doux sans frotter comme un.e malade dessus (une seule fois par jour suffit pour cette étape).

À la sortie de la douche, lavez-vous bien les mains puis munissez-vous d’une compresse de gaze et appuyez délicatement sur le trou pour faire sortir les sécrétions éventuelles (et Dieu sait qu’il y en a…). Ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal dans cette zone là.

Désinfectez ensuite avec un désinfectant (makes sense), de préférence celui que vous recommande votre pierceur.euse. Séchez bien à l’aide d’une compresse (on insiste dessus car le bout de coton laisse des petites peluches et c’est pas top). Cette étape est à réaliser matin et soir pendant 3 semaines - 1 mois maximum, sinon cela risque de trop assécher votre peau sur le long terme et ralentir la cicatrisation.

Attention l’étape la plus importante : nettoyez votre piercing avec du sérum physiologique, c’est tout doux pour la peau et ça permet de ne laisser presqu’aucune bactérie dégueu. A réaliser matin et soir (c’est vraiment important).

Conseil n°6 On sait que vous l’aimez trop ce piercing, que vous avez envie de le montrer à toutes vos copines mais, lavez-vous bien les mains avant de le toucher, ça serait dommage de suivre un protocole super relou et tout gâcher parce qu’on a enchainé entre la barre du métro et le piercing… et aussi, ne portez pas de vêtements qui le compressent, surtout si vous sentez une douleur.

Conseil n°7 Ce n’est pas obligatoire, mais après un piercing il est tout à fait possible de réaliser une cure de zinc pour faciliter la cicatrisation. C’est testé et approuvé.

Ceci étant dit, vous avez désormais toutes les clés en main pour accueillir dans les meilleures conditions le piercing qui vous a tant fait rêver. Et no worries, cette zone met beaucoup de temps à cicatriser (entre 6 à 12 mois selon les pierceur.euses), mais encore une fois, ça dépend de chacun.e.

Dernière petite chose : c’est tout à fait normal que vous ayez mal pendant un petit temps, mais si vous voyez que ça dure, qu’il a vraiment du mal à cicatriser ou qu’il s’infecte, allez tout de suite chez votre pierceur.euse ou votre médecin qui pourra vous aiguiller sur la démarche à suivre.

Allez, go Britney <3

Crédits : Unsplash / Mike Von / Ernest Brillo

Pendant les années 2000 vous vous émerveilliez devant le nouveau piercing de votre grande cousine, mais manque de bol vous aviez 7 ans, snif. Vous disiez alors à votre mère "moi aussi j’en aurai un quand je serai grande" mais quand vous avez vu sa tête vous avez tout de suite compris que c’était une très mauvaise idée. Par chance nous sommes en 2022, le style Y2K à nouveau hype et la petite fille que vous étiez peut enfin prendre sa revanche. Mais avant de prendre rdv, on vous propose quelques conseils pour que votre Xtina look ne se transforme pas en infection généralisée (ce serait dommage quand même).

Conseil n°1 Vérifiez que votre nombril est compatible avec le piercing. Les nombrils qui "sortent" ne peuvent malheureusement pas accueillir de piercing.

Conseil n°2 Il est préférable de réaliser votre piercing au début de l’hiver pour éviter de se baigner avec (sauf si vous avez prévu d’aller au Bahamas à Noël). Et avec un peu de chance, l’été d’après votre piercing sera cicatrisé et vous pourrez taper votre meilleure course au bord de l’eau à la Alerte à Malibu.

Conseil n°3 Lorsque vous vous rendez au studio, prévoyez un bas peu serré ou taille basse pour ne pas compresser votre nouveau bijou. Préférez aussi un haut en coton pour ne pas irriter votre peau sensibilisée. Et SURTOUT, ne mettez pas de collant (c’est ce qu’on avait fait et c’était vraiment la pire idée au monde).

Bon ça y est, c’est votre tour et le stress commence à monter. Là vous vous dites "finalement Maman avait peut-être raison", mais l’âme de Britney vous hante et vous ne pouvez plus revenir en arrière : c’est parti. Clac. Aïe. "Ah mais ça faisait pas si mal en vrai"... bon on ne va pas vous mentir, entre les personnes qui vous disent "Roh ça va j’ai rien senti" ou “Je me suis évanouie tellement ça fait mal”, la vérité c’est surtout qu’on a tous·tes une sensibilité différente à la douleur.

C’est bon, Lindsay Lohan a pris possession de vous, votre piercing est là, enfin ! Mais avant de vous pavaner avec, nous avons d’autres conseils pour éviter le drame.

Conseil n°4 Le soir de votre piercing, ne touchez à rien, laissez-le tranquille. Votre peau a été très sensibilisée et a besoin de temps pour accepter son nouveau colocataire. Essayez aussi de ne pas dormir sur le ventre pour ne pas écraser votre bijou, et avec un pyjama en coton pour éviter les allergies (le coton c’est la vie).

Conseil n°5 Suivez un protocole de soin avec attention car le nombril fait partie des zones les plus sales du corps (chaud, potentiellement humide et très douillet pour les bactéries), ce qui décuple les risques d’infection. Ne vous inquiétez pas, ça reste rare mais plus vous ferez attention, plus la cicatrisation sera rapide. On oublie pas le mantra : un soin de votre piercing effectué = un soutien à #freebritney en plus.

Voici le protocole idéal à suivre matin et/ou soir pour prendre soin de votre piercing jusqu’à complète cicatrisation :

Sous la douche : nettoyage de la zone piercée avec un savon doux sans frotter comme un.e malade dessus (une seule fois par jour suffit pour cette étape).

À la sortie de la douche, lavez-vous bien les mains puis munissez-vous d’une compresse de gaze et appuyez délicatement sur le trou pour faire sortir les sécrétions éventuelles (et Dieu sait qu’il y en a…). Ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal dans cette zone là.

Désinfectez ensuite avec un désinfectant (makes sense), de préférence celui que vous recommande votre pierceur.euse. Séchez bien à l’aide d’une compresse (on insiste dessus car le bout de coton laisse des petites peluches et c’est pas top). Cette étape est à réaliser matin et soir pendant 3 semaines - 1 mois maximum, sinon cela risque de trop assécher votre peau sur le long terme et ralentir la cicatrisation.

Attention l’étape la plus importante : nettoyez votre piercing avec du sérum physiologique, c’est tout doux pour la peau et ça permet de ne laisser presqu’aucune bactérie dégueu. A réaliser matin et soir (c’est vraiment important).

Conseil n°6 On sait que vous l’aimez trop ce piercing, que vous avez envie de le montrer à toutes vos copines mais, lavez-vous bien les mains avant de le toucher, ça serait dommage de suivre un protocole super relou et tout gâcher parce qu’on a enchainé entre la barre du métro et le piercing… et aussi, ne portez pas de vêtements qui le compressent, surtout si vous sentez une douleur.

Conseil n°7 Ce n’est pas obligatoire, mais après un piercing il est tout à fait possible de réaliser une cure de zinc pour faciliter la cicatrisation. C’est testé et approuvé.

Ceci étant dit, vous avez désormais toutes les clés en main pour accueillir dans les meilleures conditions le piercing qui vous a tant fait rêver. Et no worries, cette zone met beaucoup de temps à cicatriser (entre 6 à 12 mois selon les pierceur.euses), mais encore une fois, ça dépend de chacun.e.

Dernière petite chose : c’est tout à fait normal que vous ayez mal pendant un petit temps, mais si vous voyez que ça dure, qu’il a vraiment du mal à cicatriser ou qu’il s’infecte, allez tout de suite chez votre pierceur.euse ou votre médecin qui pourra vous aiguiller sur la démarche à suivre.

Allez, go Britney <3

Crédits : Unsplash / Mike Von / Ernest Brillo
flèche up
Nos derniers articles
Corps
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.

*Champs obligatoires

Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.