La recette des rugelach pour fêter Hanouka
La recette des rugelach pour fêter Hanouka

En ces fêtes de fin d’année, on s’est dit que ce serait dommage de mettre Hanouka de côté, alors on vous file une petite recette de ces gâteaux à tomber par terre (même si on ne fera jamais de meilleurs rugelach que nos grand-mères…).

Les ingrédients

Pour la pâte

- Environ 250g de Philadelphia très froid

- 225g de beurre très froid

- 1 jaune d’oeuf 300g de farine

- 1 pincée de sel

Pour la garniture au chocolat

- 2 càs de chocolat en poudre

- 2 càs de cannelle en poudre (ou plus si vous êtes des cinnamon addicts)

- 200g de sucre

- 200g de chocolat noir

- 100g de beurre fondu (encore meilleur si c’est du beurre salé)

Pour la finition

- 1 jaune d’oeuf

- 1 càc de sucre roux

- 1 sachet de sucre vanillé

- 1 càc de cannelle

La préparation

(Vous allez voir, c’est plus facile que ça en a l’air) Mélangez tous les ingrédients dans un saladier jusqu’à obtenir une pâte homogène (n’hésitez pas à y aller avec les mains, en général c’est plus efficace). Filmez (ou recouvrez d’un torchon) puis placez au frais pendant une trentaine de minutes.

Pendant ce temps là, coupez la tablette de chocolat noir en pépites (vous pouvez même la rapper pour que ce soit bien fin) puis ajoutez-y la canelle, le cacao en poudre, le sucre et la cannelle.

Puis, étalez la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie jusqu’à obtenir un disque de 3mm d’épaisseur environ. Etalez ensuite le beurre mou sur l’ensemble de la pâte, puis saupoudrez toute la préparation au chocolat.

Là, c’est le moment un peu plus technique : découpez une vingtaine de triangles sur la pâte en fonction de la taille que vous souhaitez. Roulez-les ensuite de la partie la plus large (de sorte à ce qu’elle soit à l’intérieur) vers la plus petite pour former des croissants.

Pour la touche finale caramélisé (et pour ajouter une touche new yorkaise à ces pâtisseries ashkénaze), badigeonnez tous vos rugelach de jaune d’oeuf puis saupoudrez d’un peu de sucre roux / vanillé et de cannelle.

Enfournez le tout à 180°C pendant 20 à 25 minutes.

Régalez-vous sans aucune forme de modération.

PS : pour l’option vegan, on a trouvé cette recette tout aussi gourmande.

Crédits photos : Pexels / Istvan Szabo / Polina Tankilevitch

Les ingrédients

Pour la pâte

- Environ 250g de Philadelphia très froid

- 225g de beurre très froid

- 1 jaune d’oeuf 300g de farine

- 1 pincée de sel

Pour la garniture au chocolat

- 2 càs de chocolat en poudre

- 2 càs de cannelle en poudre (ou plus si vous êtes des cinnamon addicts)

- 200g de sucre

- 200g de chocolat noir

- 100g de beurre fondu (encore meilleur si c’est du beurre salé)

Pour la finition

- 1 jaune d’oeuf

- 1 càc de sucre roux

- 1 sachet de sucre vanillé

- 1 càc de cannelle

La préparation

(Vous allez voir, c’est plus facile que ça en a l’air) Mélangez tous les ingrédients dans un saladier jusqu’à obtenir une pâte homogène (n’hésitez pas à y aller avec les mains, en général c’est plus efficace). Filmez (ou recouvrez d’un torchon) puis placez au frais pendant une trentaine de minutes.

Pendant ce temps là, coupez la tablette de chocolat noir en pépites (vous pouvez même la rapper pour que ce soit bien fin) puis ajoutez-y la canelle, le cacao en poudre, le sucre et la cannelle.

Puis, étalez la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie jusqu’à obtenir un disque de 3mm d’épaisseur environ. Etalez ensuite le beurre mou sur l’ensemble de la pâte, puis saupoudrez toute la préparation au chocolat.

Là, c’est le moment un peu plus technique : découpez une vingtaine de triangles sur la pâte en fonction de la taille que vous souhaitez. Roulez-les ensuite de la partie la plus large (de sorte à ce qu’elle soit à l’intérieur) vers la plus petite pour former des croissants.

Pour la touche finale caramélisé (et pour ajouter une touche new yorkaise à ces pâtisseries ashkénaze), badigeonnez tous vos rugelach de jaune d’oeuf puis saupoudrez d’un peu de sucre roux / vanillé et de cannelle.

Enfournez le tout à 180°C pendant 20 à 25 minutes.

Régalez-vous sans aucune forme de modération.

PS : pour l’option vegan, on a trouvé cette recette tout aussi gourmande.

Crédits photos : Pexels / Istvan Szabo / Polina Tankilevitch
flèche up
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.

*Champs obligatoires

Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.
Nos derniers articles
Food
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.

*Champs obligatoires

Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.