Boldie Crush #8 :  Le sérum éclat à la vitamine C de Typology
Boldie Crush #8 : Le sérum éclat à la vitamine C de Typology

Vous rêvez de pouvoir cacher vos journées de taff à n’en plus finir, vos nuits beaucoup trop courtes et votre lifestyle parfois un peu chaotique ? Parce qu'il faut toujours croire en ses rêves, on a une solution pour vous : le sérum éclat vitamine C 11% de Typology.

Déso pour les autres, mais la vitamine C fait clairement partie de nos ingrédients skincare préférés. Notamment parce qu’elle rend les peaux ternes aussi glowy qu'un Cullen au soleil. Et le sérum à la vitamine C de Typology n'est pas étranger à ce favoritisme.

Ça a commencé par un matraquage en règle sur les réseaux. À force de le voir partout dans nos feeds, ça a commencé à nous titiller fortement. Et quand on en a parlé à nos potes, on a eu uniquement des bons retours dessus. Bref, c'est plus qu'il nous en faut pour craquer et l'acheter.

Sur le site, la marque recommande de mettre 3 à 4 gouttes matin et soir sur le visage et le cou pendant 4 semaines pour constater les effets. On a donc joué les élèves exemplaires et la première chose qu'on a remarqué, c’est qu’au bout d’une semaine à peine, notre peau était déjà nettement plus radieuse. Alors imaginez au bout de 4 semaines… Par ailleurs, avec sa texture super légère il s’étale parfaitement sur peau humide, pénètre correctement et ne laisse pas de rendu collant. Vous pouvez ensuite appliquer votre crème habituelle ou même la mélanger directement avec si vous êtes un peu pressé·e. Au bout de quelque temps, même plus besoin d’en mettre 2 fois par jour, le matin suffit pour être aussi frais.che qu’une photo retouchée (pas merci Photoshop).

Le + ? : le packaging est tout plat, il est donc facile à emmener partout avec vous.

Sérum éclat vitamine C 11%, Typology, 23,90€ les 30ml, à choper ici.

Crédits photos : Pexels / Jill Burrow - Instagram / @typologyparis

Déso pour les autres, mais la vitamine C fait clairement partie de nos ingrédients skincare préférés. Notamment parce qu’elle rend les peaux ternes aussi glowy qu'un Cullen au soleil. Et le sérum à la vitamine C de Typology n'est pas étranger à ce favoritisme.

Ça a commencé par un matraquage en règle sur les réseaux. À force de le voir partout dans nos feeds, ça a commencé à nous titiller fortement. Et quand on en a parlé à nos potes, on a eu uniquement des bons retours dessus. Bref, c'est plus qu'il nous en faut pour craquer et l'acheter.

Sur le site, la marque recommande de mettre 3 à 4 gouttes matin et soir sur le visage et le cou pendant 4 semaines pour constater les effets. On a donc joué les élèves exemplaires et la première chose qu'on a remarqué, c’est qu’au bout d’une semaine à peine, notre peau était déjà nettement plus radieuse. Alors imaginez au bout de 4 semaines… Par ailleurs, avec sa texture super légère il s’étale parfaitement sur peau humide, pénètre correctement et ne laisse pas de rendu collant. Vous pouvez ensuite appliquer votre crème habituelle ou même la mélanger directement avec si vous êtes un peu pressé·e. Au bout de quelque temps, même plus besoin d’en mettre 2 fois par jour, le matin suffit pour être aussi frais.che qu’une photo retouchée (pas merci Photoshop).

Le + ? : le packaging est tout plat, il est donc facile à emmener partout avec vous.

Sérum éclat vitamine C 11%, Typology, 23,90€ les 30ml, à choper ici.

Crédits photos : Pexels / Jill Burrow - Instagram / @typologyparis
flèche up
Nos derniers articles
Skincare
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.

*Champs obligatoires

Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.