Des boutons ? Votre peau est peut-être en train de se purger
Des boutons ? Votre peau est peut-être en train de se purger

Parce que notre peau aussi a besoin de se purger des excès de la veille (mais eux ne provoquent pas maux de tête et clouage au lit).

La purge cutanée, c’est la réaction de votre peau à une nouvelle routine ou à un nouveau produit, en particulier un nettoyant ou un sérum exfoliant (AHA/BHA). En fait, lorsque vous utilisez ces produits, votre taux de renouvellement cellulaire augmente, et les petites choses enfermées sous votre épiderme pointent le bout de leur nez. Résultat ? Une apparition de boutons, de rougeurs et parfois, un excès de sébum (zuper).

Comment faire la différence entre une purge et une éruption cutanée ?

Lorsque votre peau se purge, la réaction aura lieu aux endroits habituels où vous avez des boutons ou excès de sébum. Dans ce cas-là, c’est top (contrairement à ce que vous pensez) : ça veut dire que le produit fait effet. Il faut donc continuer son utilisation durant un cycle complet minimum (4 à 6 semaines) pour venir à bout du renouvellement cellulaire. À ce moment-là (si tout va bien) votre peau sera presque aussi lisse qu’un filtre Snapchat.

À l’inverse, l’éruption, souvent due à une mauvaise réaction aux produits que vous utilisez, se fera à des endroits inhabituels et pourra être douloureuse / désagréable. Dans ce cas-là, stop, ça ne sert à rien de se faire du mal, revenez plutôt à un produit plus doux et plus adapté à vos besoins.

Crédits photo : Pexels / ShotPot / Anna Nekrashevich

La purge cutanée, c’est la réaction de votre peau à une nouvelle routine ou à un nouveau produit, en particulier un nettoyant ou un sérum exfoliant (AHA/BHA). En fait, lorsque vous utilisez ces produits, votre taux de renouvellement cellulaire augmente, et les petites choses enfermées sous votre épiderme pointent le bout de leur nez. Résultat ? Une apparition de boutons, de rougeurs et parfois, un excès de sébum (zuper).

Comment faire la différence entre une purge et une éruption cutanée ?

Lorsque votre peau se purge, la réaction aura lieu aux endroits habituels où vous avez des boutons ou excès de sébum. Dans ce cas-là, c’est top (contrairement à ce que vous pensez) : ça veut dire que le produit fait effet. Il faut donc continuer son utilisation durant un cycle complet minimum (4 à 6 semaines) pour venir à bout du renouvellement cellulaire. À ce moment-là (si tout va bien) votre peau sera presque aussi lisse qu’un filtre Snapchat.

À l’inverse, l’éruption, souvent due à une mauvaise réaction aux produits que vous utilisez, se fera à des endroits inhabituels et pourra être douloureuse / désagréable. Dans ce cas-là, stop, ça ne sert à rien de se faire du mal, revenez plutôt à un produit plus doux et plus adapté à vos besoins.

Crédits photo : Pexels / ShotPot / Anna Nekrashevich

flèche up
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.

*Champs obligatoires

Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.
Nos derniers articles
Skincare
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.

*Champs obligatoires

Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.