On a testé l'actif qui met la pâté aux boutons
On a testé l'actif qui met la pâté aux boutons

Contrairement à ce que pensent les gens qui nous demandent régulièrement si on se lave le visage ou si on a "pensé à l'huile de tea tree" (non, non jamais dis donc, tell me more), on a testé à peu près tout ce qu'il y a sur le marché (hors Roaccutane) pour se débarrasser de l'acné : zinc, antibiotiques, crèmes sur ordonnance, crèmes sans ordonnance, peelings, nettoyages de peau chez des pro... et rien n'a fonctionné comme le rétinol.

C'est qui en fait ?

Ce qu'il y a de bien avec le rétinol, c'est que cette star sait à peu près tout faire : gommer les ridules, atténuer les taches, réduire l'apparence des pores, unifier la peau, calmer les boutons et même favoriser la fermeté et la souplesse de la peau grâce a un combo de propriétés exfoliantes, anti-inflammatoires et anti-oxydantes.

Où est-ce qu'il a appris tout ça ? On ne sait pas. En revanche le fait que ce soit un rétinoïde (un dérivé de vitamine A comme le composant principal du Roaccutane, le médicament le plus hardcore mais aussi le plus efficace contre l'acné) y est sans aucun doute pour quelque chose.

Le revers de la médaille, c'est qu'en tant que produit très fort, il peut irriter les peaux les plus sensibles à base de rougeurs, de peau qui pèle et de sensibilité accrue aux UV. Pour éviter ça, vous pouvez commencer par l'appliquer 2-3 fois par semaine tout en ayant la main plus légère sur les gommages et en hydratant bien votre peau.

Elle est méritée cette hype ?

Nous, on a testé celui de Glossier qui est dosé à 0,5% (sachant que c'est généralement entre 0,3 et 1%). C'était la première fois de notre vie que du rétinol touchait notre visage et on est clairement tombée de notre chaise.

Les 10 premiers jours, il ne s'est pas passé grand chose. Comme on sait que notre peau tolère beaucoup beaucoup de chose, on a skippé la période d'adaptation pour en mettre directement tous les jours (on avait l'espoir secret que ça fasse disparaître tous nous boutons en deux jours). Et on n'a eu aucun souci. C'est vers le 10e jour d'utilisation que notre acné hormonale a commencé à bien se calmer. Pas de nouveaux boutons, un teint ultra lumineux, moins de taches rouges... Tellement inattendu qu'on a même prié pour que ce ne soit pas une vaste blague de notre peau avant de nous remettre une fournée de boutons carabinés.

Mais non, pas de blague à l'horizon. Là, ça fait un mois qu'on en applique religieusement tous les soirs une noisette de la taille d'un petit pois, et notre acné n'a pas totalement disparu pour autant, mais notre peau est vraiment plus belle. On a beaucoup moins de boutons qu'avant, ce qui n'empêche pas qu'à l'approche de nos règles, on s'est quand même farci des micro-kystes bien douloureux et bien moches, mais bien moins que ce qu'on aurait eu d'habitude.

Bref, si vous pensez que votre peau va supporter ça, on vous le recommande à 100%. Le produit de Glossier est blindé d'actifs nourrissants pour contrer les effets secondaires du rétinol.

Crédit photos : Glossier

C'est qui en fait ?

Ce qu'il y a de bien avec le rétinol, c'est que cette star sait à peu près tout faire : gommer les ridules, atténuer les taches, réduire l'apparence des pores, unifier la peau, calmer les boutons et même favoriser la fermeté et la souplesse de la peau grâce a un combo de propriétés exfoliantes, anti-inflammatoires et anti-oxydantes.

Où est-ce qu'il a appris tout ça ? On ne sait pas. En revanche le fait que ce soit un rétinoïde (un dérivé de vitamine A comme le composant principal du Roaccutane, le médicament le plus hardcore mais aussi le plus efficace contre l'acné) y est sans aucun doute pour quelque chose.

Le revers de la médaille, c'est qu'en tant que produit très fort, il peut irriter les peaux les plus sensibles à base de rougeurs, de peau qui pèle et de sensibilité accrue aux UV. Pour éviter ça, vous pouvez commencer par l'appliquer 2-3 fois par semaine tout en ayant la main plus légère sur les gommages et en hydratant bien votre peau.

Elle est méritée cette hype ?

Nous, on a testé celui de Glossier qui est dosé à 0,5% (sachant que c'est généralement entre 0,3 et 1%). C'était la première fois de notre vie que du rétinol touchait notre visage et on est clairement tombée de notre chaise.

Les 10 premiers jours, il ne s'est pas passé grand chose. Comme on sait que notre peau tolère beaucoup beaucoup de chose, on a skippé la période d'adaptation pour en mettre directement tous les jours (on avait l'espoir secret que ça fasse disparaître tous nous boutons en deux jours). Et on n'a eu aucun souci. C'est vers le 10e jour d'utilisation que notre acné hormonale a commencé à bien se calmer. Pas de nouveaux boutons, un teint ultra lumineux, moins de taches rouges... Tellement inattendu qu'on a même prié pour que ce ne soit pas une vaste blague de notre peau avant de nous remettre une fournée de boutons carabinés.

Mais non, pas de blague à l'horizon. Là, ça fait un mois qu'on en applique religieusement tous les soirs une noisette de la taille d'un petit pois, et notre acné n'a pas totalement disparu pour autant, mais notre peau est vraiment plus belle. On a beaucoup moins de boutons qu'avant, ce qui n'empêche pas qu'à l'approche de nos règles, on s'est quand même farci des micro-kystes bien douloureux et bien moches, mais bien moins que ce qu'on aurait eu d'habitude.

Bref, si vous pensez que votre peau va supporter ça, on vous le recommande à 100%. Le produit de Glossier est blindé d'actifs nourrissants pour contrer les effets secondaires du rétinol.

Crédit photos : Glossier
flèche up
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.
Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.
Nos derniers articles
Skincare