On fait quoi quand on a des taches pigmentaires ?
On fait quoi quand on a des taches pigmentaires ?

Ah les taches, qu'elles soient sur notre top préféré, notre tapis chiné avec amour ou notre joli minois, on a souvent envie de s’en débarrasser. On laisse les solutions contre les taches de vin rouge ou de sauce andalouse à Danièle et Béatrice (les queens de "C’est du propre") afin de nous concentrer sur notre peau. Pour lutter contre les excès de mélanine, on peut traiter, mais le mieux, c'est de comprendre leur origine pour prévenir leur apparition. On vous explique quels sont les différents types de taches pigmentaires et les produits à utiliser pour leur dire bye bye.

Au soleiiiil !

À la barre des accusés, on demande la mélanine, un pigment naturel présent dans notre organisme, c’est elle qui détermine la couleur de notre peau, de nos yeux et de nos cheveux. Elle protège également notre épiderme, nos cellules et notre capital santé face au soleil, le deuxième accusé. Une trop longue exposition sous ses rayons engendre une surproduction de mélanine qui provoque, dans les meilleurs cas, un merveilleux teint bronzé et si vous avez moins de chance : des taches pigmentaires. C’est le cas de figure le plus courant mais il faut noter que les taches peuvent aussi être causées par des troubles hormonaux, le vieillissement cutané, une inflammation ou encore la prise régulière de certains médicaments (oui c’est vraiment le procès beauté du siècle).

Les différents types de taches

Les taches post-inflammatoires

Cela concerne les personnes sujettes aux boutons d’acné ou avec une blessure cutanée comme une griffure par exemple. On sait que vous ne pouvez parfois pas vous en empêcher, mais triturer votre nouveau bouton de la taille du Brésil est le meilleur moyen de finir avec une belle trace. Celle-ci peut s’atténuer à l’aide d’un shoot d’hydratation et d’un soin ciblé, mais si vous décidez de vous exposer sous les UV durant votre processus inflammatoire cela pourra provoquer une pigmentation de votre peau.

Les taches de vieillesse

Quand on prend de l’âge, notre corps nous le fait savoir. On n'assume plus les nuits blanches, nos genoux craquent dès qu’on monte les escaliers et nos cellules cutanées décident de prendre une retraite anticipée en arrêtant tout simplement de se renouveler. La mélanine en profite donc pour s’accumuler et créer des taches. Le soleil peut également venir s’en mêler (toujours lui) car plus vous vous exposez, plus vos taches seront nombreuses.

Le melasma

On a affaire ici à un duo machiavélique : les hormones et le soleil (la team Rocket des problèmes cutanés). Durant notre vie de nombreux troubles hormonaux peuvent venir nous chambouler et provoquer l’apparition de taches. Ces derniers peuvent se manifester durant une grossesse, pendant la ménopause mais peuvent également être provoqués par la prise d’une contraception #yay.

WARNING : On ne parle ici que de trois types de taches inoffensives, mais certaines marques d’hyperpigmentation peuvent aussi être malignes. Il est donc impératif de consulter régulièrement votre dermatologue afin de faire surveiller votre peau et d’obtenir des traitements adaptés.

Nos alliés pour une peau unifiée

  • La BASE : la protection solaire est le produit à ne surtout pas négliger. Il est nécessaire d’en porter tous les jours (qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il neige) si votre peau à tendance à marquer et cela même si vous ne sortez pas de chez vous. Pourquoi ? De 1, parce que les rayons UV se faufilent partout et de 2, parce que vos écrans produisent de la lumière bleue, elle aussi, responsable de l’apparition des taches.

On shoppe quoi ? Le soin solaire B-Protect SPF 50+ chez Avène.

  • Le soin ciblé : les sérums sont de véritables concentrés d’actifs qui vont de façon directe se concentrer et s’attaquer au cœur du problème. Ils permettent aussi de prévenir l’apparition de nouvelles marques. Bref, c’est le Lionel Messi de votre routine.

On mise sur le sérum anti-taches Clinical de chez Paula’s Choice.

  • Le petit plus : on a tendance à toujours concentrer nos efforts sur notre visage, mais s’il y a bien une partie de notre corps qui nous trahit, ce sont nos mains. Celles que l’on chouchoute seulement quand le thermomètre fait une chute libre. Pourtant, c’est important d’en prendre soin tout au long de l’année car elles sont sans cesse exposées aux changements extérieurs et surtout au soleil, tout comme notre visage. Pour éviter la surproduction de mélanine, on y applique régulièrement de la crème solaire et on vient les nourrir avec un soin dédié.

On opte pour la crème mains anti-taches Vinoperfect de Caudalie.

Charlotte Médot

Crédits photos : Pexels / Monstera

Au soleiiiil !

À la barre des accusés, on demande la mélanine, un pigment naturel présent dans notre organisme, c’est elle qui détermine la couleur de notre peau, de nos yeux et de nos cheveux. Elle protège également notre épiderme, nos cellules et notre capital santé face au soleil, le deuxième accusé. Une trop longue exposition sous ses rayons engendre une surproduction de mélanine qui provoque, dans les meilleurs cas, un merveilleux teint bronzé et si vous avez moins de chance : des taches pigmentaires. C’est le cas de figure le plus courant mais il faut noter que les taches peuvent aussi être causées par des troubles hormonaux, le vieillissement cutané, une inflammation ou encore la prise régulière de certains médicaments (oui c’est vraiment le procès beauté du siècle).

Les différents types de taches

Les taches post-inflammatoires

Cela concerne les personnes sujettes aux boutons d’acné ou avec une blessure cutanée comme une griffure par exemple. On sait que vous ne pouvez parfois pas vous en empêcher, mais triturer votre nouveau bouton de la taille du Brésil est le meilleur moyen de finir avec une belle trace. Celle-ci peut s’atténuer à l’aide d’un shoot d’hydratation et d’un soin ciblé, mais si vous décidez de vous exposer sous les UV durant votre processus inflammatoire cela pourra provoquer une pigmentation de votre peau.

Les taches de vieillesse

Quand on prend de l’âge, notre corps nous le fait savoir. On n'assume plus les nuits blanches, nos genoux craquent dès qu’on monte les escaliers et nos cellules cutanées décident de prendre une retraite anticipée en arrêtant tout simplement de se renouveler. La mélanine en profite donc pour s’accumuler et créer des taches. Le soleil peut également venir s’en mêler (toujours lui) car plus vous vous exposez, plus vos taches seront nombreuses.

Le melasma

On a affaire ici à un duo machiavélique : les hormones et le soleil (la team Rocket des problèmes cutanés). Durant notre vie de nombreux troubles hormonaux peuvent venir nous chambouler et provoquer l’apparition de taches. Ces derniers peuvent se manifester durant une grossesse, pendant la ménopause mais peuvent également être provoqués par la prise d’une contraception #yay.

WARNING : On ne parle ici que de trois types de taches inoffensives, mais certaines marques d’hyperpigmentation peuvent aussi être malignes. Il est donc impératif de consulter régulièrement votre dermatologue afin de faire surveiller votre peau et d’obtenir des traitements adaptés.

Nos alliés pour une peau unifiée

  • La BASE : la protection solaire est le produit à ne surtout pas négliger. Il est nécessaire d’en porter tous les jours (qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il neige) si votre peau à tendance à marquer et cela même si vous ne sortez pas de chez vous. Pourquoi ? De 1, parce que les rayons UV se faufilent partout et de 2, parce que vos écrans produisent de la lumière bleue, elle aussi, responsable de l’apparition des taches.

On shoppe quoi ? Le soin solaire B-Protect SPF 50+ chez Avène.

  • Le soin ciblé : les sérums sont de véritables concentrés d’actifs qui vont de façon directe se concentrer et s’attaquer au cœur du problème. Ils permettent aussi de prévenir l’apparition de nouvelles marques. Bref, c’est le Lionel Messi de votre routine.

On mise sur le sérum anti-taches Clinical de chez Paula’s Choice.

  • Le petit plus : on a tendance à toujours concentrer nos efforts sur notre visage, mais s’il y a bien une partie de notre corps qui nous trahit, ce sont nos mains. Celles que l’on chouchoute seulement quand le thermomètre fait une chute libre. Pourtant, c’est important d’en prendre soin tout au long de l’année car elles sont sans cesse exposées aux changements extérieurs et surtout au soleil, tout comme notre visage. Pour éviter la surproduction de mélanine, on y applique régulièrement de la crème solaire et on vient les nourrir avec un soin dédié.

On opte pour la crème mains anti-taches Vinoperfect de Caudalie.

Charlotte Médot

Crédits photos : Pexels / Monstera
flèche up
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.
Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.
Nos derniers articles
Skincare