Venir à bout des marques d'acné
Venir à bout des marques d'acné

Un bouton, ça a plusieurs stades. Il y a l’avant avec la bosse qui fait trop mal, l'éclosion, avec le gros bubon rouge, et l’après, avec la belle marque qui peut rester loooooongtemps sur notre visage. Petit guide pour arrêter de subir les fantômes de vos chtars.

Tout d’abord, il faut bien distinguer cicatrices et marques. Alors que les cicatrices ne peuvent partir qu’avec un traitement dermatologique comme le laser ou les peelings, les marques, elles, sont vouées à disparaitre… plus ou moins rapidement. C’est notre dermato qui l’a dit. Donc si vous sortez d’une acné violente avec des cicatrices en creux ou rouges, le mieux c’est d’aller voir un pro. En revanche, si votre bouton menstruel vient de vous laisser un petit cadeau, cet article est fait pour vous.

Les gélules d’huile d'onagre

C’est l’astuce peau parfaite de Kate Bosworth (mais si, l’actrice de Blue Crush). L’huile d'onagre est une huile extraite de la primevère du soir, une fleur sauvage venant d'Amérique du Nord. Cette huile qui favorise l'hydratation a pour principale propriété d'être anti-inflammatoire (elle peut donc être aussi utilisée pour traiter l’acné héhé). Son petit secret ? L’acide gamma-linoléique, un acide gras essentiel omega 6 qui renforce la barrière naturelle de la peau et calme les rougeurs. Résultat, la peau se régénère plus vite et vous faites d’une pierre deux coups en soignant vos marques ET votre acné. Magnifique on sait. En plus, cette huile permettrait aussi de lutter contre les effets du syndrome pré-menstruel : Jackpot !

L’huile de rosier sauvage

Avant on se tartinait joyeusement de Bi-Oil malgré une compo' pas top-top. Mais on a vite arrêté quand on a découvert l’huile de rosier sauvage. Composée d’un mélange d’huile de graines et de baies de rosier sauvage, elle s’applique sur peau humidifiée (en sortant de la douche, avec de l’eau florale ou à l'aide d'un brumisateur) ou se mélange directement dans la crème. Depuis qu'on l'utilise, on a vraiment noté une différence. Notre peau est plus lumineuse, nos marques atténuées et on récupère plus vite des gros boutons. En plus, le flacon dure vraiment longtemps.

Huile de rosier sauvage, Paï Skincare, 29 euros, à choper ici.

L'aloe vera

Ça, c'est l'un de nos remèdes naturels préférés. L’idée ? Se munir de gel d’aloe vera (soit en pot, soit en le prélevant directement dans une feuille d'aloe) et en mettre sur la rougeur à faire dégager. On l’applique en massant et on laisse poser toute la nuit en couche épaisse. Le lendemain matin on rince et on répète jusqu'à ce que l'indésirable fasse ses valises et laisse notre peau tranquille.

Arrêter de tripoter vos boutons

Oui, oui, on sait, on parle comme votre mère, mais en même temps on oublie trop souvent cette règle de base. Plus vous touchez votre bouton, plus vous allez traumatiser votre pauvre épiderme qui n'a rien demandé et créer des traces. Donc vous laissez votre bouton tranquille et vous appliquez plutôt de la crème asséchante dessus. Votre peau vous dira merci.

Crédits photos : Pexels / Ron Lach / Monstera

Tout d’abord, il faut bien distinguer cicatrices et marques. Alors que les cicatrices ne peuvent partir qu’avec un traitement dermatologique comme le laser ou les peelings, les marques, elles, sont vouées à disparaitre… plus ou moins rapidement. C’est notre dermato qui l’a dit. Donc si vous sortez d’une acné violente avec des cicatrices en creux ou rouges, le mieux c’est d’aller voir un pro. En revanche, si votre bouton menstruel vient de vous laisser un petit cadeau, cet article est fait pour vous.

Les gélules d’huile d'onagre

C’est l’astuce peau parfaite de Kate Bosworth (mais si, l’actrice de Blue Crush). L’huile d'onagre est une huile extraite de la primevère du soir, une fleur sauvage venant d'Amérique du Nord. Cette huile qui favorise l'hydratation a pour principale propriété d'être anti-inflammatoire (elle peut donc être aussi utilisée pour traiter l’acné héhé). Son petit secret ? L’acide gamma-linoléique, un acide gras essentiel omega 6 qui renforce la barrière naturelle de la peau et calme les rougeurs. Résultat, la peau se régénère plus vite et vous faites d’une pierre deux coups en soignant vos marques ET votre acné. Magnifique on sait. En plus, cette huile permettrait aussi de lutter contre les effets du syndrome pré-menstruel : Jackpot !

L’huile de rosier sauvage

Avant on se tartinait joyeusement de Bi-Oil malgré une compo' pas top-top. Mais on a vite arrêté quand on a découvert l’huile de rosier sauvage. Composée d’un mélange d’huile de graines et de baies de rosier sauvage, elle s’applique sur peau humidifiée (en sortant de la douche, avec de l’eau florale ou à l'aide d'un brumisateur) ou se mélange directement dans la crème. Depuis qu'on l'utilise, on a vraiment noté une différence. Notre peau est plus lumineuse, nos marques atténuées et on récupère plus vite des gros boutons. En plus, le flacon dure vraiment longtemps.

Huile de rosier sauvage, Paï Skincare, 29 euros, à choper ici.

L'aloe vera

Ça, c'est l'un de nos remèdes naturels préférés. L’idée ? Se munir de gel d’aloe vera (soit en pot, soit en le prélevant directement dans une feuille d'aloe) et en mettre sur la rougeur à faire dégager. On l’applique en massant et on laisse poser toute la nuit en couche épaisse. Le lendemain matin on rince et on répète jusqu'à ce que l'indésirable fasse ses valises et laisse notre peau tranquille.

Arrêter de tripoter vos boutons

Oui, oui, on sait, on parle comme votre mère, mais en même temps on oublie trop souvent cette règle de base. Plus vous touchez votre bouton, plus vous allez traumatiser votre pauvre épiderme qui n'a rien demandé et créer des traces. Donc vous laissez votre bouton tranquille et vous appliquez plutôt de la crème asséchante dessus. Votre peau vous dira merci.

Crédits photos : Pexels / Ron Lach / Monstera
flèche up
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.
Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.
Nos derniers articles
Skincare