— Corps
Essayez autre chose !
Ça vaut vraiment le coup de se laver à l'eau froide ?
Ça vaut vraiment le coup de se laver à l'eau froide ?

On ne présente plus l’astuce beauté la plus hardcore du game (surtout si vos douches ressemblent à un avant goût des portes de l’enfer niveau chaleur). Eh bien figurez vous que rien ne se perd puisque ce grand classique de grand-mère est désormais un challenge TikTok : le Cold Water Challenge. Le principe ? Se filmer en train de prendre une douche ou un bain glacé. Et finalement, pourquoi pas ?

On avait déjà testé la méthode beauté de Bella Hadid qui consistait à plonger la tête dans un bol d’eau froide et de glaçons pour décongestionner sa peau et se réveiller le matin, et ça nous avait… plutôt convaincues (au point de s’asperger le visage d’eau froide tous les matins pour commencer notre routine skincare). Mais, selon les prêtres.ses de la beauté, il n’y a pas que le visage qui adore le froid, il y a aussi notre corps.

Les bienfaits de la douche froide…

…sur la circulation sanguine

Le froid favorise la circulation sanguine et stimule le métabolisme. Ce qui fait du jet d'eau froide le remède parfait aux jambes lourdes ou gonflées en été.

…sur le système immunitaire_

Vous vous souvenez du dessin animé Il était une fois la vie ? Et bien si prendre une douche froide était un épisode ça se passerait en mode “ALERTE GRAND FROID” (votre corps croit d’abord que c’est une giga agression) avec tous les petits bonshommes qui s’activent pour créer des lymphocytes T : des globules blancs qui font office de soldats qui représentent nos défenses immunitaires. Résultat ? Votre corps est beaucoup plus vif en cas d’attaque extérieure de type méchant virus.

…sur le stress

Les autres petits bonshommes qui s’activent dans notre corps durant la douche froide, ce sont ceux de l’endorphine, l’hormone du bonheur. Et plus on libère d’endorphines, moins on ressent moins de stress.

…sur la fatigue et la douleur

Vous avez déjà vu les sportif.ve.s des JO se plonger dans un bain d’eau froide après leur effort ? Ça s’appelle la cryothérapie et on peut le faire chez soi, sous la douche. Les avantages ? Les muscles sont approvisionnés plus vite en oxygène, ce qui favorise leur récupération. En plus, le froid a un effet anesthésiant, bye bye les courbatures après les squats.

…sur le sommeil

Comme on l’a dit plus haut, le froid sécrète de l’endorphine, qui non seulement agit sur le stress, mais aussi sur le sommeil. D’ailleurs, si on écoutait vraiment les recommandations des médecins (lol) on saurait que pour favoriser l’endormissement, il faut être dans un environnement relativement frais (19°C dans l’idéal)… alors c’est encore mieux quand on se donne un peu froid. Et quelle meilleure sensation que de se faufiler sous une bonne couette quand on caille ?

…sur la beauté de la peau et des cheveux

Est-ce que ce ne serait pas notre best argument, genre la carte que l’on sort à la fin pour être sûres de vous convaincre ? On ne va pas se priver. Le froid permet de resserrer les pores, de raffermir la peau, d'apaiser les irritations et de resserrer les écailles des cheveux pour limiter les fourches et rendre les longueurs brillantes comme dans une pub L’Oréal.

Mais alors, on doit la prendre quand cette douche froide ?

Il n’y a pas de règle, que ce soit le matin ou le soir, elle présente des avantages différents, à adapter en fonction de vos besoins. Si vous êtes stressé.e ou fatigué.e, privilégiez la douche froide le matin. À l’inverse, si vous avez fait des efforts, que vous avez chaud ou que vous avez du mal à vous endormir, le soir est le moment idéal.

Et comment on s’y met ?

On vous l’accorde, même si avec tous ces arguments on est plutôt convaincues, le plus difficile c’est de s’y mettre. Voilà donc quelques techniques pour réussir à plonger dans le grand froid, sans trop se mouiller.

La méthode radicale

Vous êtes du genre téméraire ? Le froid ne vous fait pas peur ? Allez-y (presque) sans réfléchir après avoir mouillé votre nuque et votre estomac (la sécurité avant tout, surtout s'il fait chaud).

La méthode mi radicale - mi progressive

Vous, vous faites partie de la team "j’y vais mais mollo" : vous n’avez pas peur du froid mais vous avez quand même besoin d’un petit temps d’adaptation. Pour ce faire, commencez par mouiller le bas de votre corps avec une eau comprise entre 15 et 20°C, puis remontez progressivement tout le long du corps pour finir par la tête. Le plus dur c’est comme à la mer : le moment où on passe des jambes au ventre. Pour le reste, c’est easy.

La méthode progressive

Ça, c'est pour les plus frilleux.ses. Tous les jours, après votre douche biiiien chaude comme vous l’aimez, passez 10 secondes sous une eau un peu plus froide. Puis, baissez un peu plus la température et augmentez de 5 secondes chaque jour.

Alors, prêt.e à plonger dans le grand froid ?

Crédits : Pexels / Karolina Grabowska / Jill Burrow / Ron Lach

On avait déjà testé la méthode beauté de Bella Hadid qui consistait à plonger la tête dans un bol d’eau froide et de glaçons pour décongestionner sa peau et se réveiller le matin, et ça nous avait… plutôt convaincues (au point de s’asperger le visage d’eau froide tous les matins pour commencer notre routine skincare). Mais, selon les prêtres.ses de la beauté, il n’y a pas que le visage qui adore le froid, il y a aussi notre corps.

Les bienfaits de la douche froide…

…sur la circulation sanguine

Le froid favorise la circulation sanguine et stimule le métabolisme. Ce qui fait du jet d'eau froide le remède parfait aux jambes lourdes ou gonflées en été.

…sur le système immunitaire_

Vous vous souvenez du dessin animé Il était une fois la vie ? Et bien si prendre une douche froide était un épisode ça se passerait en mode “ALERTE GRAND FROID” (votre corps croit d’abord que c’est une giga agression) avec tous les petits bonshommes qui s’activent pour créer des lymphocytes T : des globules blancs qui font office de soldats qui représentent nos défenses immunitaires. Résultat ? Votre corps est beaucoup plus vif en cas d’attaque extérieure de type méchant virus.

…sur le stress

Les autres petits bonshommes qui s’activent dans notre corps durant la douche froide, ce sont ceux de l’endorphine, l’hormone du bonheur. Et plus on libère d’endorphines, moins on ressent moins de stress.

…sur la fatigue et la douleur

Vous avez déjà vu les sportif.ve.s des JO se plonger dans un bain d’eau froide après leur effort ? Ça s’appelle la cryothérapie et on peut le faire chez soi, sous la douche. Les avantages ? Les muscles sont approvisionnés plus vite en oxygène, ce qui favorise leur récupération. En plus, le froid a un effet anesthésiant, bye bye les courbatures après les squats.

…sur le sommeil

Comme on l’a dit plus haut, le froid sécrète de l’endorphine, qui non seulement agit sur le stress, mais aussi sur le sommeil. D’ailleurs, si on écoutait vraiment les recommandations des médecins (lol) on saurait que pour favoriser l’endormissement, il faut être dans un environnement relativement frais (19°C dans l’idéal)… alors c’est encore mieux quand on se donne un peu froid. Et quelle meilleure sensation que de se faufiler sous une bonne couette quand on caille ?

…sur la beauté de la peau et des cheveux

Est-ce que ce ne serait pas notre best argument, genre la carte que l’on sort à la fin pour être sûres de vous convaincre ? On ne va pas se priver. Le froid permet de resserrer les pores, de raffermir la peau, d'apaiser les irritations et de resserrer les écailles des cheveux pour limiter les fourches et rendre les longueurs brillantes comme dans une pub L’Oréal.

Mais alors, on doit la prendre quand cette douche froide ?

Il n’y a pas de règle, que ce soit le matin ou le soir, elle présente des avantages différents, à adapter en fonction de vos besoins. Si vous êtes stressé.e ou fatigué.e, privilégiez la douche froide le matin. À l’inverse, si vous avez fait des efforts, que vous avez chaud ou que vous avez du mal à vous endormir, le soir est le moment idéal.

Et comment on s’y met ?

On vous l’accorde, même si avec tous ces arguments on est plutôt convaincues, le plus difficile c’est de s’y mettre. Voilà donc quelques techniques pour réussir à plonger dans le grand froid, sans trop se mouiller.

La méthode radicale

Vous êtes du genre téméraire ? Le froid ne vous fait pas peur ? Allez-y (presque) sans réfléchir après avoir mouillé votre nuque et votre estomac (la sécurité avant tout, surtout s'il fait chaud).

La méthode mi radicale - mi progressive

Vous, vous faites partie de la team "j’y vais mais mollo" : vous n’avez pas peur du froid mais vous avez quand même besoin d’un petit temps d’adaptation. Pour ce faire, commencez par mouiller le bas de votre corps avec une eau comprise entre 15 et 20°C, puis remontez progressivement tout le long du corps pour finir par la tête. Le plus dur c’est comme à la mer : le moment où on passe des jambes au ventre. Pour le reste, c’est easy.

La méthode progressive

Ça, c'est pour les plus frilleux.ses. Tous les jours, après votre douche biiiien chaude comme vous l’aimez, passez 10 secondes sous une eau un peu plus froide. Puis, baissez un peu plus la température et augmentez de 5 secondes chaque jour.

Alors, prêt.e à plonger dans le grand froid ?

Crédits : Pexels / Karolina Grabowska / Jill Burrow / Ron Lach
flèche up
Nos derniers articles
Corps
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.

*Champs obligatoires

Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.