— Corps
Essayez autre chose !
Notre sélection de bonnets pour passer l’hiver
Notre sélection de bonnets pour passer l’hiver

Si on a bien une certitude, c’est que ne pas avoir froid aux oreilles permet de ne pas avoir froid au corps (sorry pour les cheveux aplatis et électriques cependant).

Pour le style

Répétez après nous : le confort et le style sont tout à fait compatibles.

Bonnet vista beanie, Carhartt, 49 euros

 

Pour tous les jours

Lorsque l’on doit partir à 7h30 du matin et rentrer à 18h30 (il est de quelle couleur le soleil déjà ?), c’est toujours mieux d’avoir un petit bonnet sous la main pour éviter de se faire happer par le mélange froid glacial x fatigue.

Bonnet à double rabat, Arket, 39 euros

 

Pour le sport

Le froid ne nous empêchera pas de taper notre meilleur running du dimanche (ou pas on vous rassure…).

Bonnet running, Decathlon, 6 euros

 

Pour le grand froid

Vous avez prévu de passer les fêtes de fin d’année en Laponie (ou en Picardie) ? Avec ça, vous n’aurez pas froid. Alors oui, il faut outrepasser le PTSD cagoulesque, mais une fois l’objet enfilé, vous nous remercierez. Pour vous (re)donner envie, on vous conseille cette merveille de douceur signée Jacquemus.

La cagoule casquette, Jacquemus, 195 euros

 

Pour la montagne

Envie d’ajouter une touche de cliché à votre hiver mood châlet à la montagne, tisane au coin du feu et balade en forêt enneigée ? Le bonnet à pompon est là pour vous servir.

Bonnet avec pompon, Etam, 14,99 euros

Crédit photo : Pexels / Behrouz Sasani

Pour le style

Répétez après nous : le confort et le style sont tout à fait compatibles.

Bonnet vista beanie, Carhartt, 49 euros

 

Pour tous les jours

Lorsque l’on doit partir à 7h30 du matin et rentrer à 18h30 (il est de quelle couleur le soleil déjà ?), c’est toujours mieux d’avoir un petit bonnet sous la main pour éviter de se faire happer par le mélange froid glacial x fatigue.

Bonnet à double rabat, Arket, 39 euros

 

Pour le sport

Le froid ne nous empêchera pas de taper notre meilleur running du dimanche (ou pas on vous rassure…).

Bonnet running, Decathlon, 6 euros

 

Pour le grand froid

Vous avez prévu de passer les fêtes de fin d’année en Laponie (ou en Picardie) ? Avec ça, vous n’aurez pas froid. Alors oui, il faut outrepasser le PTSD cagoulesque, mais une fois l’objet enfilé, vous nous remercierez. Pour vous (re)donner envie, on vous conseille cette merveille de douceur signée Jacquemus.

La cagoule casquette, Jacquemus, 195 euros

 

Pour la montagne

Envie d’ajouter une touche de cliché à votre hiver mood châlet à la montagne, tisane au coin du feu et balade en forêt enneigée ? Le bonnet à pompon est là pour vous servir.

Bonnet avec pompon, Etam, 14,99 euros

Crédit photo : Pexels / Behrouz Sasani
flèche up
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.

*Champs obligatoires

Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.
Nos derniers articles
Corps
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.

*Champs obligatoires

Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.