— Corps
Essayez autre chose !
Une crème solaire qui protège des piqûres de méduses ?
Une crème solaire qui protège des piqûres de méduses ?

Les miracles existent.

Depuis quelques années, on a pu constater que le nombre de méduses présentes sur nos plages pref' avait carrément augmenté. L’explication ? Elle est simple et c’est toujours le même fautif : le ✨réchauffement climatique✨. À cause de lui, le plancton (principale nourriture des méduses) prolifère même en automne, ce qui amène les méduses à se multiplier dès cette période. Mais ce n’est pas tout, la pêche industrielle fait diminuer la présence des poissons, principaux prédateurs des méduses, ce qui leur laisse la vie plus tranquille et leur permet de se reproduire sans trop de gêne. Quand on dit qu’il faut respecter l’écosystème…

Et même si les piqûres de méduses sont le plus souvent inoffensives (sauf si vous vivez en Australie, là il faut faire très attention, si vous avez vu Némo, vous comprendrez), elles sont très (TRÈS) douloureuses.

Pour ne plus avoir se faire faire pipi sur les chevilles (pire remède ever soit dit en passant), la marque Safe Sea s’est associée à des scientifiques pour développer une crème solaire qui (tenez-vous bien) :

  • Protège super bien notre peau avec son SPF50

  • Nous protège des piqûres de méduses sans les repousser ou être toxiques pour elles (en gros la crème nous donne une odeur que les méduses ne trouvent pas appétissantes)

  • Protège l’environnement car sa compo est non toxique pour les océans et les coraux.

Est-ce que vous pensez que l’on peut faire mieux sérieusement ?

Safe sea eco friendly sun cream SPF50, 200ml, 26,65 euros, à choper ici

Crédit photos : Pexels / Magda Ehlers / Pawel Kalisinski

Depuis quelques années, on a pu constater que le nombre de méduses présentes sur nos plages pref' avait carrément augmenté. L’explication ? Elle est simple et c’est toujours le même fautif : le ✨réchauffement climatique✨. À cause de lui, le plancton (principale nourriture des méduses) prolifère même en automne, ce qui amène les méduses à se multiplier dès cette période. Mais ce n’est pas tout, la pêche industrielle fait diminuer la présence des poissons, principaux prédateurs des méduses, ce qui leur laisse la vie plus tranquille et leur permet de se reproduire sans trop de gêne. Quand on dit qu’il faut respecter l’écosystème…

Et même si les piqûres de méduses sont le plus souvent inoffensives (sauf si vous vivez en Australie, là il faut faire très attention, si vous avez vu Némo, vous comprendrez), elles sont très (TRÈS) douloureuses.

Pour ne plus avoir se faire faire pipi sur les chevilles (pire remède ever soit dit en passant), la marque Safe Sea s’est associée à des scientifiques pour développer une crème solaire qui (tenez-vous bien) :

  • Protège super bien notre peau avec son SPF50

  • Nous protège des piqûres de méduses sans les repousser ou être toxiques pour elles (en gros la crème nous donne une odeur que les méduses ne trouvent pas appétissantes)

  • Protège l’environnement car sa compo est non toxique pour les océans et les coraux.

Est-ce que vous pensez que l’on peut faire mieux sérieusement ?

Safe sea eco friendly sun cream SPF50, 200ml, 26,65 euros, à choper ici

Crédit photos : Pexels / Magda Ehlers / Pawel Kalisinski

flèche up
Nos derniers articles
Corps
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.

*Champs obligatoires

Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.