On a mangé comme Camille Razat pendant une journée
On a mangé comme Camille Razat pendant une journée

Elle a volé notre cœur dès sa première apparition à l’écran avec son sourire, son style, sa fraîcheur et son accent frenchy. C’est aussi grâce à ça qu’elle fait désormais partie du cercle très fermé des french girls certifiées oui oui baguette. Mais qu’est-ce que notre compatriote mange pour survivre à la vie de star ? Pour vous, notre rédactrice Charlotte a passé 24h dans l’assiette de Camille Razat (aka Camille dans Emily in Paris).

Oui oui baguette

Durant ses interviews, la comédienne est assénée de questions sur son style, ses lieux parisiens favoris ou encore sa passion pour World of Warcraft mais pas sur son rapport à la gastronomie française. Il a fallu donc filouter et regarder l’intégralité de ses interventions pour découvrir les mets qui la font vibrer. Pour survivre à ses longues journées de tournage, on sait qu’elle ne lésine pas sur le café (accompagné de clopes, sauf que même si j’ai quelques vices, je ne m’adonnerai pas celui-là). Mais quand on l’interroge sur les croissants, la star avoue ne pas trop apprécier les viennoiseries (dont les chocolatines, n’oublions pas qu’elle vient de Toulouse) et avoue préférer la galette ou la baguette. Autant vous dire, que l’overdose de frangipane et la frustration de ne jamais avoir la fève m’ont poussées à opter pour du bon pain à tartiner. Un petit-déjeuner cliché oui, mais que le monde entier nous envie.

Mise au vert

Après avoir passé des heures à stalker les réseaux de Camille et de tous ses collègues, j’ai découvert que durant le tournage d’Emily in Paris, l’équipe se régalait grâce à des salades bien chargées. La recette gagnante reste définitivement la même : beaucoup de verdure, une source de protéines et un bon assaisonnement. Simple, rapide et efficace. Difficile de se tromper et puis, je n’ai pas résisté à l’envie d’accompagner ce plat d’un reste de baguette. Après avoir digéré, place à l’activité. Au quotidien, la mannequin pratique la boxe afin de se défouler et se maintenir en forme. Donc une fois, le déjeuner passé, je prends la corde, les gants et le protège-dent pour me lancer dans un entraînement assez méchant. Et oui, le noble art, ça fatigue.

Bonsoir, enchantée

Selon l’actrice, le meilleur restaurant de Paris est Loulou, situé entre le Louvre et le jardin des Tuileries. Un lieu de rêve qui propose une carte aux saveurs italiennes (clairement ma passion). Entre la pasta, la pizza ou la burrata (à la maison hein, vu le temps ce n’est pas le moment d’aller se promener), mon choix est fait : ça sera margherita. Si j’étais partisane des excès de zèle, je l’aurais aussi accompagnée d’un bon verre de rouge et d’une cigarette car c’est le cliché réaliste préféré de Camille sur les Français. Mais après cette pizza sans supplément, c’est l’heure du bilan. La routine alimentaire non exhaustive de l’actrice est à son image : simple, agréable et décontractée. Juste une journée à apprécier des grands classiques français et italiens, des repas sains ou totalement régressifs entre une session bureau et cardio.

Charlotte Médot

Crédits photos : Instagram / @camillerazat

Oui oui baguette

Durant ses interviews, la comédienne est assénée de questions sur son style, ses lieux parisiens favoris ou encore sa passion pour World of Warcraft mais pas sur son rapport à la gastronomie française. Il a fallu donc filouter et regarder l’intégralité de ses interventions pour découvrir les mets qui la font vibrer. Pour survivre à ses longues journées de tournage, on sait qu’elle ne lésine pas sur le café (accompagné de clopes, sauf que même si j’ai quelques vices, je ne m’adonnerai pas celui-là). Mais quand on l’interroge sur les croissants, la star avoue ne pas trop apprécier les viennoiseries (dont les chocolatines, n’oublions pas qu’elle vient de Toulouse) et avoue préférer la galette ou la baguette. Autant vous dire, que l’overdose de frangipane et la frustration de ne jamais avoir la fève m’ont poussées à opter pour du bon pain à tartiner. Un petit-déjeuner cliché oui, mais que le monde entier nous envie.

Mise au vert

Après avoir passé des heures à stalker les réseaux de Camille et de tous ses collègues, j’ai découvert que durant le tournage d’Emily in Paris, l’équipe se régalait grâce à des salades bien chargées. La recette gagnante reste définitivement la même : beaucoup de verdure, une source de protéines et un bon assaisonnement. Simple, rapide et efficace. Difficile de se tromper et puis, je n’ai pas résisté à l’envie d’accompagner ce plat d’un reste de baguette. Après avoir digéré, place à l’activité. Au quotidien, la mannequin pratique la boxe afin de se défouler et se maintenir en forme. Donc une fois, le déjeuner passé, je prends la corde, les gants et le protège-dent pour me lancer dans un entraînement assez méchant. Et oui, le noble art, ça fatigue.

Bonsoir, enchantée

Selon l’actrice, le meilleur restaurant de Paris est Loulou, situé entre le Louvre et le jardin des Tuileries. Un lieu de rêve qui propose une carte aux saveurs italiennes (clairement ma passion). Entre la pasta, la pizza ou la burrata (à la maison hein, vu le temps ce n’est pas le moment d’aller se promener), mon choix est fait : ça sera margherita. Si j’étais partisane des excès de zèle, je l’aurais aussi accompagnée d’un bon verre de rouge et d’une cigarette car c’est le cliché réaliste préféré de Camille sur les Français. Mais après cette pizza sans supplément, c’est l’heure du bilan. La routine alimentaire non exhaustive de l’actrice est à son image : simple, agréable et décontractée. Juste une journée à apprécier des grands classiques français et italiens, des repas sains ou totalement régressifs entre une session bureau et cardio.

Charlotte Médot

Crédits photos : Instagram / @camillerazat
flèche up
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.

*Champs obligatoires

Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.
Nos derniers articles
Food
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.

*Champs obligatoires

Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.