— Bien-être
Essayez autre chose !
(Sur)vivre au camping
(Sur)vivre au camping

Même si on adore la nature, les bbq et les apéros à 10h du mat’, abandonner notre appart pour une tente peut être un peu déstabilisant (hello les skincare queen, celles qui ont envie de faire pipi toutes les 30 minutes et les fans de leur matelas de 60 centimètres d'épaisseur).

Le camping, c’est trop bien à partir du moment où l’on sait se mettre à l’aise. Et ça tombe bien, voilà une série de petites choses à mettre en place pour transformer votre tente (et votre séjour) en vacances 4 étoiles.

Le matos de base

Un matelas gonflable, un coussin et un sac de couchage : c’est juste le minimum du confort pour passer des nuits (à peu près) agréables. Vous pouvez même ajouter une taie d’oreiller en coton, ou en soie si vous êtes des maxi boss et que vous avez envie d’avoir des cheveux de ouf, même perdu·e au milieu de la forêt.

Des boules Quies et un cache-yeux : et oui, car les zozos qui font la fête jusqu’à 6h du mat’, le mec qui crie “apéro” à 9h et le rayon de soleil de 7h qui passe piiiile dans le mini trou de votre tente n’en ont pas grand chose à faire de votre sommeil.

Un pyjama et des sous-vêtements en coton : dans une tente il fait chaud, très chaud. Et vu que vous allez maxi transpirer, le coton est la meilleure matière pour ne pas cuire à l'étouffée dans votre sac de couchage. Pour les sous-vêtements, c’est toujours la même histoire : pas d’infection urinaire = un séjour au camping extraordinaire.

Une gourde dans la tente : juste la base pour éviter la déshydratation et le coup de soif de 3h du mat’ (spoiler : vous aurez la flemme d’aller jusqu’à la fontaine).

Une lampe torche à accrocher et décrocher facilement dans la tente : parfait pour avoir l'impression d'être un·e pro du camping vivant dans une tente avec électricité intégrée (si vous avez envie de lire par exemple) et pour récupérer facilement une source de lumière si vous devez vous déplacer en pleine nuit.

Le matériel pour se nourrir : à base de cuitochette, de couteau suisse, de gamelle et autre ecocup pour ne pas mourir de faim.

Une trousse de secours : parce qu’un bobo, un mal de tête ou des douleurs de règles carabinées sont vite arrivés (on ne l’espère pas), il vaut mieux avoir tout ce qu’il faut à disposition pour ne pas écourter votre séjour.

Du PQ : e-s-s-e-n-t-i-e-l.

Un shampoing solide : et oui, parce que si vous avez besoin de vous laver les cheveux à tout prix (on vous comprend), le shampoing solide prend beaucoup moins de place et permet de vivre la vie de babos écolo/Annick jusqu’au bout.

Les choses à faire pour être au max

Prendre ses produits dans des flacons de voyage : ça prend moins de place, c’est plus léger dans le sac… bref, c’est tout bénef’ !

Mettre tous ses produits dans une trousse étanche : les douches des campings ? Il y a plus d’eau que de carrelage. Alors il vaut mieux prévoir le coup avec une trousse étanche (vous pourrez même y glisser votre culotte propre pour qu’elle ne soit pas trempée).

Faire une skincare routine express : aïe aïe aïe, c’est la partie la plus critique. Le but ? Économiser le temps et ne pas se prendre la tête. Pour le matin, un peau d’eau thermale et une crème hydratante avec SPF peuvent largement suffire. Et si vous voulez vous déter, vous pouvez ajouter un peu d’highlighter liquide à la crème pour un maquillage subtil et rapide. Pour le soir un nettoyant pour la peau, un peu d’eau thermale et un hydratant en stick comme celui-ci sont assez efficaces pour ne pas perdre du temps et former une queue de 3km aux sanitaires du camping.

Mettre (beaucoup) de crème solaire : parce que votre peau mérite le meilleur, et qu’elle a tout autant besoin d’être protégée que vous avez besoin de cet article pour passer un bon moment au camping.

Aérer sa tente le matin et secouer son sac de couchage : et oui, vous avez pas mal mariné pendant la nuit et vous n’êtes pas à l'abri d’une petite araignée qui traîne au milieu de votre sac de couchage.

Placer ses crèmes à côté du “lit” (ou ce qui y ressemble) : pour en mettre juste avant de dormir et ne pas se prendre la tête.

Mettre quelques gouttes d’huile essentielle de citronnelle dans les recoins de la tente et se mettre le plus loin possible de l’eau stagnante : vous pourrez dire bye bye à la pire espèce de cette planète aka les ✨moustiques✨.

Crédits photos : Pexels / Andréa Piacquadio / Bianca Gasparoto

Le camping, c’est trop bien à partir du moment où l’on sait se mettre à l’aise. Et ça tombe bien, voilà une série de petites choses à mettre en place pour transformer votre tente (et votre séjour) en vacances 4 étoiles.

Le matos de base

Un matelas gonflable, un coussin et un sac de couchage : c’est juste le minimum du confort pour passer des nuits (à peu près) agréables. Vous pouvez même ajouter une taie d’oreiller en coton, ou en soie si vous êtes des maxi boss et que vous avez envie d’avoir des cheveux de ouf, même perdu·e au milieu de la forêt.

Des boules Quies et un cache-yeux : et oui, car les zozos qui font la fête jusqu’à 6h du mat’, le mec qui crie “apéro” à 9h et le rayon de soleil de 7h qui passe piiiile dans le mini trou de votre tente n’en ont pas grand chose à faire de votre sommeil.

Un pyjama et des sous-vêtements en coton : dans une tente il fait chaud, très chaud. Et vu que vous allez maxi transpirer, le coton est la meilleure matière pour ne pas cuire à l'étouffée dans votre sac de couchage. Pour les sous-vêtements, c’est toujours la même histoire : pas d’infection urinaire = un séjour au camping extraordinaire.

Une gourde dans la tente : juste la base pour éviter la déshydratation et le coup de soif de 3h du mat’ (spoiler : vous aurez la flemme d’aller jusqu’à la fontaine).

Une lampe torche à accrocher et décrocher facilement dans la tente : parfait pour avoir l'impression d'être un·e pro du camping vivant dans une tente avec électricité intégrée (si vous avez envie de lire par exemple) et pour récupérer facilement une source de lumière si vous devez vous déplacer en pleine nuit.

Le matériel pour se nourrir : à base de cuitochette, de couteau suisse, de gamelle et autre ecocup pour ne pas mourir de faim.

Une trousse de secours : parce qu’un bobo, un mal de tête ou des douleurs de règles carabinées sont vite arrivés (on ne l’espère pas), il vaut mieux avoir tout ce qu’il faut à disposition pour ne pas écourter votre séjour.

Du PQ : e-s-s-e-n-t-i-e-l.

Un shampoing solide : et oui, parce que si vous avez besoin de vous laver les cheveux à tout prix (on vous comprend), le shampoing solide prend beaucoup moins de place et permet de vivre la vie de babos écolo/Annick jusqu’au bout.

Les choses à faire pour être au max

Prendre ses produits dans des flacons de voyage : ça prend moins de place, c’est plus léger dans le sac… bref, c’est tout bénef’ !

Mettre tous ses produits dans une trousse étanche : les douches des campings ? Il y a plus d’eau que de carrelage. Alors il vaut mieux prévoir le coup avec une trousse étanche (vous pourrez même y glisser votre culotte propre pour qu’elle ne soit pas trempée).

Faire une skincare routine express : aïe aïe aïe, c’est la partie la plus critique. Le but ? Économiser le temps et ne pas se prendre la tête. Pour le matin, un peau d’eau thermale et une crème hydratante avec SPF peuvent largement suffire. Et si vous voulez vous déter, vous pouvez ajouter un peu d’highlighter liquide à la crème pour un maquillage subtil et rapide. Pour le soir un nettoyant pour la peau, un peu d’eau thermale et un hydratant en stick comme celui-ci sont assez efficaces pour ne pas perdre du temps et former une queue de 3km aux sanitaires du camping.

Mettre (beaucoup) de crème solaire : parce que votre peau mérite le meilleur, et qu’elle a tout autant besoin d’être protégée que vous avez besoin de cet article pour passer un bon moment au camping.

Aérer sa tente le matin et secouer son sac de couchage : et oui, vous avez pas mal mariné pendant la nuit et vous n’êtes pas à l'abri d’une petite araignée qui traîne au milieu de votre sac de couchage.

Placer ses crèmes à côté du “lit” (ou ce qui y ressemble) : pour en mettre juste avant de dormir et ne pas se prendre la tête.

Mettre quelques gouttes d’huile essentielle de citronnelle dans les recoins de la tente et se mettre le plus loin possible de l’eau stagnante : vous pourrez dire bye bye à la pire espèce de cette planète aka les ✨moustiques✨.

Crédits photos : Pexels / Andréa Piacquadio / Bianca Gasparoto

flèche up
Nos derniers articles
Bien-être
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.

*Champs obligatoires

Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.