On a mangé comme Sissy Mua pendant une journée
On a mangé comme Sissy Mua pendant une journée

Salut les fit-gens, on se retrouve aujourd’hui pour tester la routine alimentaire de Tata Sissy. La reine du fitness français qui cumule les casquettes de cheffe d’entreprise, coach sportive et distributrice de bonne humeur (et il en faut quand on suit ses entraînements et qu’on se tape le combo burpees/commando). Mais que mange Sissy Mua pour rester en forme et obtenir ce niveau d’énergie ? Pour vous, notre rédactrice Charlotte a passé 24h dans son assiette.

What’s up everybodyyyy

Chaque matin, la dame aux abdos saillants commence sa journée avec un café au lait (végétal of course) car en tant que végétarienne, elle essaye également d’opter au maximum pour des options vegan. Quelques gorgées après, il est temps de commencer la journée et chez elle pas de petit-déjeuner, il faut ... juste jeûner.

En effet, Sissy est une adepte du jeûne intermittent qui consiste en général à ne pas manger pendant une période de 16 heures et à enchaîner avec un prise alimentaire de 8 heures. Donc on zappe les tartines, pour rentrer dans le vif du sujet : le sport. Elle et son compagnon Tini sont à la tête de l’application TrainSweatEat (qu'on a d'ailleurs testée ici) qui propose des recettes et des programmes fitness motivants avec du yoga, des pilates, de la danse, du renforcement musculaire et du cardio. Le but ? Dégouliner. J'enfile donc ma brassière et me lance dans un leg day de qualité (mes courbatures peuvent témoigner). Comme diraient les plus beaux pectoraux d’Insta : #nopainnogain.

On saturday we brunch

Les week-ends, Sissy aime se poser, cuisiner et profiter d’un moment de calme entre deux programmes, collections de vêtements ou tournées sportives (oui elle est sur tous les fronts). Au menu ce midi, des œufs brouillés, des toasts et des pancakes protéinés à base de flocons d’avoine mais surtout de bananes. Clairement, pour moi la meilleure récompense après des heures de nourriture liquide et une séance comprenant des fentes (arrières et croisées oui oui).

Le meilleur combo

Après un repas bien copieux, Sissy aime chiller mais aussi travailler sur ses milliards de projets, pendant qu’elle s’affaire devant l’ordinateur, elle déguste le fameux duo thé/biscuit. Un classique à ne jamais négliger (sauf si c’est un pim’s à l’orange). Ça offre une petite touche de sucré et surtout ça permet de patienter jusqu’au dîner.

Pasta party

Les soirs, elle aime miser sur un grand classique : des pâtes. Et vu qu’ici, on ne dit jamais non à une petit supplément de protéines, je me lance donc dans la préparation de fusilli lentilles corail (qu’elle recommande très souvent) agrémentées de courgettes, d’oignons et de champignons. Tata Sissy approuve, même si dans le fond, elle préférera toujours une burrata sur ses pasta. Le plat est copieux, complet, parfait pour finir cette journée sportive en beauté.

Sissy Mua, c’est vraiment la bonne copine qui te donne envie de faire des squats dès le réveil, de cuisiner des plats équilibrés et surtout de prendre soin de toi. Jamais culpabilisante, toujours motivante, elle montre à travers son travail et ses programmes que le sport ainsi qu’une bonne alimentation peuvent être accessibles à tout le monde. C’est ce qui ressort aussi de sa routine, ici, pas de place pour les restrictions et les frustrations. La coach mange de tout (sauf de la chair animale), les portions sont généreuses et elle laisse toujours une place aux petits plaisirs. Une bonne façon de prouver qu’une alimentation équilibrée est souvent la clé pour nous permettre d’évoluer, de bouger, de kiffer mais aussi de bien suer durant une session focus fessiers.

Charlotte Médot

Crédit photos : Instagram / @sissymua

What’s up everybodyyyy

Chaque matin, la dame aux abdos saillants commence sa journée avec un café au lait (végétal of course) car en tant que végétarienne, elle essaye également d’opter au maximum pour des options vegan. Quelques gorgées après, il est temps de commencer la journée et chez elle pas de petit-déjeuner, il faut ... juste jeûner.

En effet, Sissy est une adepte du jeûne intermittent qui consiste en général à ne pas manger pendant une période de 16 heures et à enchaîner avec un prise alimentaire de 8 heures. Donc on zappe les tartines, pour rentrer dans le vif du sujet : le sport. Elle et son compagnon Tini sont à la tête de l’application TrainSweatEat (qu'on a d'ailleurs testée ici) qui propose des recettes et des programmes fitness motivants avec du yoga, des pilates, de la danse, du renforcement musculaire et du cardio. Le but ? Dégouliner. J'enfile donc ma brassière et me lance dans un leg day de qualité (mes courbatures peuvent témoigner). Comme diraient les plus beaux pectoraux d’Insta : #nopainnogain.

On saturday we brunch

Les week-ends, Sissy aime se poser, cuisiner et profiter d’un moment de calme entre deux programmes, collections de vêtements ou tournées sportives (oui elle est sur tous les fronts). Au menu ce midi, des œufs brouillés, des toasts et des pancakes protéinés à base de flocons d’avoine mais surtout de bananes. Clairement, pour moi la meilleure récompense après des heures de nourriture liquide et une séance comprenant des fentes (arrières et croisées oui oui).

Le meilleur combo

Après un repas bien copieux, Sissy aime chiller mais aussi travailler sur ses milliards de projets, pendant qu’elle s’affaire devant l’ordinateur, elle déguste le fameux duo thé/biscuit. Un classique à ne jamais négliger (sauf si c’est un pim’s à l’orange). Ça offre une petite touche de sucré et surtout ça permet de patienter jusqu’au dîner.

Pasta party

Les soirs, elle aime miser sur un grand classique : des pâtes. Et vu qu’ici, on ne dit jamais non à une petit supplément de protéines, je me lance donc dans la préparation de fusilli lentilles corail (qu’elle recommande très souvent) agrémentées de courgettes, d’oignons et de champignons. Tata Sissy approuve, même si dans le fond, elle préférera toujours une burrata sur ses pasta. Le plat est copieux, complet, parfait pour finir cette journée sportive en beauté.

Sissy Mua, c’est vraiment la bonne copine qui te donne envie de faire des squats dès le réveil, de cuisiner des plats équilibrés et surtout de prendre soin de toi. Jamais culpabilisante, toujours motivante, elle montre à travers son travail et ses programmes que le sport ainsi qu’une bonne alimentation peuvent être accessibles à tout le monde. C’est ce qui ressort aussi de sa routine, ici, pas de place pour les restrictions et les frustrations. La coach mange de tout (sauf de la chair animale), les portions sont généreuses et elle laisse toujours une place aux petits plaisirs. Une bonne façon de prouver qu’une alimentation équilibrée est souvent la clé pour nous permettre d’évoluer, de bouger, de kiffer mais aussi de bien suer durant une session focus fessiers.

Charlotte Médot

Crédit photos : Instagram / @sissymua

flèche up
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.

*Champs obligatoires

Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.
Nos derniers articles
Food
Des cadeaux
toutes les semaines dans
votre boite mail
Vous rêvez de recevoir des produits comme vos influenceuses pref’ ? En vous inscrivant à notre newsletter, recevez dans votre boite mail une review 100% honnête sur un produit qu’on a testé et kiffé et le jeu-concours qui va avec, tous les dimanches à 21h pétantes. Prends ça, le blues du dimanche soir.

*Champs obligatoires

Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Boldie. Elle ne sera jamais ô grand jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est par ici.